×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Et nous?

Par Nadia SALAH| Edition N°:5783 Le 16/06/2020 | Partager
nadia_salah.jpg

Finalement… les islamistes avaient raison: il aurait fallu interdire la langue française, son enseignement comme son usage.  Maintenant c’est trop tard. Tout le Maroc a vu et bien compris qu’en France, le président Macron a levé les interdits: fini le confinement!

Partout depuis hier matin, les cafés, les restaurants sont ouverts… Les écoles, les bureaux et les usines… On ne sait pas exactement s’il faut un masque partout ou nulle part: signe supplémentaire, s’il en fallait, que les habitants de France ont été libérés.

Et nous? Les Marocains ont parfaitement compris ce qui se passe chez le grand voisin du Nord. Ils ont bien compris aussi ce qui se passe chez le petit voisin de l’Est, qui déconfine de manière brouillonne mais qui déconfine quand même.
Or, que disent les chiffres?

Si on regarde, aujourd’hui, les taux de contamination par rapport à la population totale, c’est à peu de chose près le même phénomène, la même contagiosité. Ce n’était pas le même résultat au début de la pandémie, parce que Rabat a réagi plus vite que Paris et Alger.

Autre chiffre, les décès par rapport aux personnes contaminées. Le Maroc plafonne à 2,39%, quand la France est à un peu plus du double et que l’Algérie grimpe à 7%. Il n’y a pas photo: le personnel médical marocain sait ce qu’il fait et le fait bien.

Dans ce contexte, il est difficile de soutenir que des motifs médicaux justifient le maintien du confinement pour les Marocains. Faut-il rappeler que d’après les calculs du ministère des Finances, chaque jour de confinement coûte un milliard de DH. Ce n’est pas une bagatelle.

Surtout si on compte que ce milliard manquant est réparti très inégalement sur l’ensemble des Marocains, qui savent se comparer avec les voisins.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc