×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Révolution sociale

Par Mohamed CHAOUI| Edition N°:5990 Le 15/04/2021 | Partager
mohamed_chaoui_intern.jpg

Le débat dans les deux Chambres du Parlement sur la situation épidémiologique a révélé un travers de la politique dans notre pays. Certains partis, particulièrement de l’opposition, et les syndicats ont accusé l’exécutif de laisser tomber les familles des serveurs de cafés, boulangeries, des petits commerçants,… les premières victimes de ce tour de vis, incarné par les horaires du couvre-feu.

Dans cette affaire, l’important est ailleurs. Car ces attaques, dans un contexte marqué par la relance de la pandémie et la rareté des vaccins, ont des relents de campagne électorale avant l’heure. L’idéal est de faire preuve de responsabilité, surtout qu’il s’agit de la protection de la vie des populations.

D’autant que la dernière réunion du Comité de veille économique a reconduit les aides aux huit secteurs concernés jusqu’à fin juin prochain. Sauf qu’elles sont conditionnées à l’affiliation des salariés à la CNSS.

Les partis et les syndicats doivent prendre conscience de la nécessité de se mobiliser en faveur d’une mission citoyenne: pousser les patrons de cafés, de restaurants,… à déclarer leur personnel qui travaille au noir. C’est ce tournant décisif que notre pays doit opérer.

Car, après l’adhésion à la CNSS, ces ouvriers éprouvent de la dignité, puisqu’ils bénéficient de la couverture médicale, intègrent le circuit bancaire et reçoivent une aide de 2.000 DH par mois accordée par ce gouvernement.

C’est le prix à payer si l’on veut s’inscrire dans le cadre du chantier royal de la protection sociale qui vise à intégrer 22 millions de Marocains supplémentaires dans l’AMO au cours de ces deux années. C’est comme ça s’ils veulent apporter leur pierre à l’édifice de cette «révolution sociale» en construction au Maroc.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc