×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Normes

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5989 Le 14/04/2021 | Partager
dr_mohamed_benabid.jpg

La question de l’environnement va s’inviter par la grande porte dans les négociations Maroc-UE, les exportations vers le vieux continent devant se plier à de nouvelles exigences dans deux ans.

Le problème des normes imposées aux frontières européennes ne date pas d’aujourd’hui. Il pourrait cependant connaître une inflexion  avec le mécanisme d’ajustement carbone. Une éventualité qui donne d’ores et déjà des sueurs froides aux opérateurs.

Ces barrières non tarifaires, on le sait, sont le fruit d’un travail de convergence réglementaire dont le processus est loin d’être irréprochable.

Seulement l’exercice est souvent biaisé dès le départ. En ce sens où les pays qui vont devoir en subir les conséquences n’ont pas tous voix au chapitre pendant les phases consultation-préparation.  Ce moment de vérité est l’occasion pour le Maroc d’être beaucoup plus vigilant.

Il vient rappeler que la bataille pour les conquêtes des marchés à l’international est un éternel recommencement. Et vis-à-vis de l’UE, il s’agit d’inviter le partenaire historique à exprimer clairement ses intentions.

L’erreur serait en effet d’accepter des rounds de négociations où l’articulation entre les nouvelles normes et leur impact sur la dynamique commerciale ne serait pas suffisamment précisée.

Le Maroc n’est pas totalement désarmé sur ces préoccupations écologiques, mais il n’est pas certain en revanche que le niveau de préparation soit homogène pour l’ensemble des secteurs.

C’est la première difficulté. La deuxième sera de veiller  à ce que les orientations européennes restent justes et que les digues ne s’effondrent pas entre ce qui relève de motivations environnementales et ce qui s’apparenterait plutôt à un protectionnisme déguisé. Ce n’est donc pas faire preuve d’opposition dogmatique que de s’en inquiéter.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc