×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Brevet

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:6009 Le 12/05/2021 | Partager
dr_mohamed_benabid.jpg

Les questions de propriété intellectuelle sont apparues au grand jour à la faveur du Covid-19. Alors que le plus gros de l’effort d’exportations de vaccins vers le reste du monde a été porté jusque-là par l’Europe, l’Amérique de Biden semble vouloir revenir en pole position. Les engagements affichés sur la levée des brevets ne sont sans doute pas dénués d’arrière-pensées.

D’abord le statu quo ne serait bénéfique pour personne. Même si produire un traitement stratégique dans des délais record est un exploit scientifique et logistique, le scénario de campagnes de vaccination à plusieurs vitesses ne ferait que retarder les objectifs d’immunité collective.

C’est malheureusement ce risque que certains pays fabricants ont pris en dimensionnant leurs capacités de production à la hauteur de leurs propres besoins. Ensuite, Washington ne voudrait surtout pas se laisser prendre de court par Pékin dans une course-poursuite de séduction de l’opinion publique dans celui qui fera le meilleur geste de diplomatie vaccinale.

Si l’effervescence autour de la levée des brevets est tout un symbole, il est encore tôt pour arrêter un pronostic définitif. Il ne faut pas se faire d’illusion, les enjeux de protection intellectuelle ne seront pas la seule digue à contourner dans cette affaire.

Certaines technologies, comme l’ARN messager, sont hors de portée pour de nombreuses nations, du moins sans un accompagnement poussé de leurs inventeurs. De surcroît, dans ce débat autour des brevets, les enjeux sous-jacents sont ceux du cadre réglementaire qui les régit, les fameux ADPIC, signés en 1994 dans le cadre de l’OMC.

Une usine à gaz que le Maroc ne connaît que trop bien et qui nourrit régulièrement les soupçons d’abus de position dominante. Eh bien! justement, le Covid montre bien que cela mérite une réforme. Une vraie.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc