×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Données

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:4849 Le 02/09/2016 | Partager
benbabid_edito.jpg

Qui sont les électeurs, comment votent-ils? Quelles sont les variables explicatives et/ou latentes du vote? Que pèse l’effet réseaux sociaux sur les scores électoraux... Sur le sujet des élections, ce ne sont pas les axes de recherches qui manquent mais plutôt les données. Le sommeil théorique et empirique où est plongé ce sujet, au Maroc, par déficit d’analyses quantitatives tout particulièrement, est indigne de la qualité et de l’expertise de nos enseignants et chercheurs en politique. Il faut un peu plus que de la statistique descriptive, en informations secondaires, sur le corps électoral, pour satisfaire les attentes et la curiosité scientifique. Le chantier bute sur une contrainte de taille: l’accès de la recherche aux bases de données. Le cafouillage qui a marqué les résultats de 2011 est assez symptomatique à cet égard: l’information est soit rare soit incomplète.
Détrompons-nous, ces enjeux ne sont pas exclusivement d’ordre académique, ni d’ordre électoral d’ailleurs. A l’heure du populisme doublé des effets de morcellement technologique des audiences, l’on se doute bien qu’un monde nouveau émerge, mais bien peu comprennent réellement ce qui se passe. Celui-ci impose de négocier différemment les modes de décryptage et d’interprétation. Car, en filigrane, ce sont des questions stratégiques sur les fondements de la légitimité politique, les dessous de ces transformations économiques et sociales, qui sont posées.
Entre des sondages très surveillés et des données insuffisantes, la marge est finalement très infime pour la compréhension des phénomènes politiques sous une approche rationnelle. C’est dommage! Qu’il s’agisse d’étudier les élections ou les électeurs, s’il y a un secteur où il ne faut pas brider la réflexion et l’analyse c’est pourtant bien celui-là.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc