×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Diaporama

    Festival d'Ifrane : Un record d’affluence (Crédit Photos : Y.S.A.)

    Le 17/07/2016 -13:07 | Par L'Economiste | Partager


    Drapeau marocain à la main et hymne national du Maroc, le rappeur français, Maître Gims a tenu à remercier de cette manière "le Roi du Maroc pour tout ce qu’il fait pour son peuple ainsi que pour les pays d’Afrique". C’était hier 16 juillet à l’occasion du 1er festival international d’Ifrane et devant plus de 100.000 spectateurs. "C’est un nouveau record d’affluence qu’a enregistré cette 2e soirée du festival". La raison : le plateau artistique choisi comptait aussi le rappeur tétouanais, Muslim, dont le récent tube "Oueld El Houma" est très prisé chez les jeunes. "Mon rap est "propre", explique Muslmi en parlant de son art. Son langage est adapté à la famille marocaine. Pas de mots vulgaires, seuls des verbes aguerris. En tout cas, son show était très rythmé, à l’instar de celui de Maître Gims. Entre les deux stars, les organisateurs ont introduit la musique berbère locale d’Ahouzar et d’autres orchestres de la région. Ce fut un grand rendez-vous de la "Convergence" de ce festival. Pour sa clôture, l’événement reçoit ce soir, Ahmed Chaouki et Najat Aatabou. Le rendez-vous est donné sur la scène d’Arz Bladi. En attendant, les visiteurs de la "petite Suisse marocaine" peuvent gouter à l’art culinaire marocain dans la sérénité puisque les services sécuritaires sont mobilisés de jour comme de nuit pour assurer leur quiétude, sous l’œil attentif du gouverneur de la province, Abdelhamid El Mazid.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc