×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Désinvolture

Par L'Economiste| Edition N°:2100 Le 02/09/2005 | Partager

L’institution de l’AMO a été présentée à juste titre, comme une “grande avancée sociale”. Sur le papier, l’objectif est d’assurer à des milliers de gens, la possibilité d’accéder aux soins à travers cette assurance, et par effet collatéral, de combattre la “contrebande” sociale. Dès ce mois-ci, les entreprises vont devoir opérer les premières retenues destinées au financement des prestations de la couverture maladie. Mais si le paquet des textes d’application est quasiment prêt (en attendant les arrêtés sur des points cruciaux comme la liste des médicaments et des actes admis au remboursement), on ne peut en dire autant de la logistique opérationnelle. Aucune entreprise ne sait à ce jour à quoi ressemblera le formulaire qu’il faudra remplir dès la fin de ce mois. Ce document n’est pas encore imprimé. Ne parlons pas des systèmes d’information et de l’échange des données entre différents organismes.La CNSS, investie par le législateur de la gestion de l’AMO pour le secteur privé, renvoie des réponses vagues à ses affiliés qui sollicitent une information à ce sujet. L’information justement est la faille (sans doute pas la seule) de ce “grand chantier” qu’est l’AMO. Tout se passe comme si l’on n’y croyait pas vraiment. A quelques rares exceptions, les associations professionnelles dont le rôle est d’encadrer les entreprises, font preuve d’une étonnante désinvolture. Il reste aussi à expliquer aux salariés, notamment dans les petites structures, qu’une nouvelle retenue sera effectuée sur leur bulletin de paie dès le mois de septembre. Cette mobilisation est cruciale pour la réussite de l’AMO. Elle ne résoudra certes pas les problèmes d’organisation qui se poseront au démarrage, mais elle pourra servir de dopant au système dans son ensemble. Abashi SHAMAMBA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc