×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    L'Edito

    Déficience

    Par L'Economiste| Edition N°:1729 Le 19/03/2004 | Partager

    Alors que l'enquête sur la filière islamiste impliquée dans les attentats de Madrid apporte chaque jour de nouveaux éléments, une question se pose avec acuité. N'était-il pas possible de prévenir ce qui est aujourd'hui communément désigné sous l'appellation Evénements du 11 mars? Aux Espagnols qui semblent découvrir avec stupeur de quoi ces fanatiques sont capables, il faut peut-être faire des rappels douloureux, mais néanmoins instructifs. Après les attentats du 16 mai, le Maroc avait formulé auprès de l'Espagne des demandes d'extradition de certains islamistes, justement parce que ces individus sont dangereux. C'est le cas de Benyaich dont le nom est aujourd'hui évoqué dans l'enquête sur les attentats de Madrid: il s'agirait même d'un des stratèges de l'opération Atocha. Madrid n'y a pas donné suite. Auparavant, les services marocains avaient tiré la sonnette d'alarme sur les menaces que certains groupes terroristes faisaient peser sur des frégates américaines dans le détroit. Là aussi, les Espagnols ne semblent pas y avoir accordé l'attention nécessaire,  voyant sans doute en cela un excès de psychose sécuritaire du voisin du Sud. Encore une fois, il ne s'agit pas de faire porter le chapeau à X dans une bataille où l'ennemi est vaguement identifié. De surcroît, il est difficile de faire des pronostics sur l'heure et l'endroit où ces fanatiques peuvent frapper (à moins de se faire aider par les profilers des séries TV). En revanche, il est indispensable d'être réactif au moindre indice. Aujourd'hui, beaucoup admettent que les autorités espagnoles ne semblent pas avoir exploité toute l'information disponible. Osons le dire : il y a eu déficience à ce niveau.Mohamed BENABID

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc