×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Dans le pétrin

Par Nadia SALAH| Edition N°:4986 Le 22/03/2017 | Partager

Identifiant Scald invalide.

Les établissements financiers les plus en vue sont restés collés par une des dettes de la Samir, un montant de 800 millions de DH.  Pourtant, ce n’est ni la qualité des prêteurs, ni le montant prêté qui comptent. La place financière sait à quelles mésaventures la formule dite des «dettes privées» a exposé le marché et les entreprises… Mais quand même pas jusqu’à oublier de les prendre en compte!

En fait, tout dans cette affaire est disproportionné, les montants comme les fautes. La Samir laisse des impayés deux fois plus élevés que ce que le Maroc engage pour sa défense.  Rien que le trou laissé à la Douane (sans compter les impôts et autres taxes) aurait pu faire tourner l’INDH pendant cinq ans, ou bien de quoi faire vivre largement toute la Santé publique pendant une année.
Face à de tels niveaux financiers, face à de telles manœuvres, ce n’est pas une banale procédure applicable aux entreprises en difficulté qu’il faut.
Foin de naïveté! On a bien compris qu’ayant de la farine sur le nez et les mains, la classe politique ne veut pas s’occuper du nettoyage d’un tel pétrin.
Or voilà que les choses sont en train de changer, pas en bien.
Au Maroc même, on a, que cela plaise ou pas, un terrible conflit de normes, entre la fiabilité des marchés financiers et le respect de l’Etat. Rien que ça!
Comme si cela ne suffisait pas, la puanteur du dossier a attiré un fonds vautour. D’autres viendront. Les fonds de ce genre font un mal considérable. En Argentine, après avoir pris le contrôle de la dette à 1/5e de sa valeur, ils réclament le remboursement à 100%: jolie marge! Seize ans plus tard, Buenos Aires n’est pas encore sortie de ce piège.
Il serait temps que les politiciens assument.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc