×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 03/12/2021
Enfer

Les atavismes hérités d’un autre temps ont laissé des traces indélébiles dans les appellations des...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter
Edition N° 4750 | Le 13/04/2016
Les meilleurs cuisiniers de la planète pourraient-ils satisfaire les puissants de ce monde et les convaincre à rétablir la paix? En tout cas, c’est la conviction des organisateurs du 1er festival de la diplomatie culinaire qui aura lieu du 14 au 17 avril sous le thème «Diplomatie culinaire et cultures méditerranéennes au service de la paix». Dimanche dernier, son initiateur, Faouzi Skali, s’est...
Edition N° 4750 | Le 13/04/2016
Coup de peinture pour tous les trottoirs de la ville, réfection des voiries et des fontaines et installation de lumineuses… pour que Fès «brille» à l’occasion du séjour royal. Les habitants espèrent que cette mobilisation soit permanente et non de circonstance (Ph. YSA)   Comme à l’accoutumée, Fès s’est parée de ses plus beaux atours pour accueillir le Souverain. La campagne de rénovation,...
Edition N° 4749 | Le 12/04/2016
«Le Maroc aux yeux des Japonais et le Japon aux yeux des Marocains» était l’une des thématiques développées à l’occasion du 1er festival d’échange culturel Fès- Kyoto. Unanimes, Driss El Azami El Idrissi, maire de Fès, et Tsuneo Kurokawa, ambassadeur du Japon, veulent rapprocher cette vision (Ph. YSA) Exposition de produits d’artisanat, dégustation du thé traditionnel du Japon, soirées...
Edition N° 4747 | Le 08/04/2016
Les fondouks Chemmaïne-Sbitriyyine, fondés par les Almoravides (1056-1147), seront dédiés à un “Centre de la culture et l’artisanat communautaire de haut de gamme”. Cet ensemble d’une superficie utile de 1.075 m2, comprend 8 ateliers finition/vente, 29 aires d’exposition vente, 3 cafés, une banque, un restaurant et d’autres espaces communs (Ph. YSA) «100.000 habitants dont 30.000 artisans,...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Pour Me Salim Bensaid, avocat au barreau de Fès et président du Centre marocain de médiation (Cema-Fès), «la médiation doit devenir une étape obligatoire avant le recours à la justice» (Ph. YSA) Le ministère de la Justice de ce pays a pris, en 2011, l’engagement d’inciter tous les départements et agences du gouvernement à privilégier les modes alternatifs de résolution des conflits avant...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Vous avez un litige avec votre banque? Vous contestez la gestion de vos comptes à vue, comptes à terme, comptes d’épargne, des moyens de paiement ainsi que toutes les opérations de banque… vous déplaît? Vos courriers envoyés au service réclamation sont restés lettre morte? «Avant de saisir les tribunaux, sachez que vous pouvez passer par la case médiation pour tenter de régler votre litige». Les...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
Pour Chakib Benmoussa, l’ambassadeur du Maroc à Paris, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme se fait également grâce à des projets culturels d’envergure (Ph. YSA) - L’Economiste: Le Sénat accueille annuellement la conférence du festival des musiques sacrées de Fès. Sur le créneau de la culture, le Maroc réussit bien son rapprochement avec la France… - Chakib Benmoussa: Evidemment. S...
Edition N° 4746 | Le 07/04/2016
  ■ Christian Cambon: «Relier les cultures» Pour Christian Cambon, président du Groupe interparlementaire d’amitié (GIA) France-Maroc du Sénat, le 2e plus grand groupe de sénateurs (80) après celui de France-Chine, «il faut mettre en avant le festival des musiques sacrées de Fès». Cet événement diffuse un message de paix, et venant de la part du Maroc, ce symbole est encore plus fort parce...
Edition N° 4745 | Le 06/04/2016
 Du beau monde pour célébrer le lancement de la promotion du Festival de Fès des musiques sacrées du monde en France. De gauche à droite, Chakib Benmoussa, Jack Lang, Abderrafie Zouitene, Christian Cambon et Luc Chatel (Ph. YSA) Dernière ligne droite pour la préparation et la promotion du Festival de Fès des musiques sacrées du monde. L’événement qui célèbre, cette année, sa 22e édition aura...
Edition N° 4744 | Le 05/04/2016
Pour Fathallah Sijilmassi, SG de l’UpM, l’UEMF incarne l’esprit de l’UpM qui unit les peuples des deux rives et ambitionne de contrecarrer l’extrémisme par la formation de la jeunesse qui constitue l’avenir de demain (Ph. YSA) - L’Economiste: Vous êtes membre du Conseil d’administration de l’UEMF. Quel rôle pourrait jouer cette université pour consolider les valeurs de l’UpM? - Fathallah...