×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 5429 | Le 10/01/2019
    On observe les péripéties fiscales pour voir de quel côté va pencher la balance, du côté de la fraude ou du côté d’un début de remise en ordre. A noter que l’absence d’enjeux électoraux immédiats rend cette bataille plus équitable: l’achat de voix via les «interventions» de partis ou de candidats pèse moins maintenant que dans dix-huit mois. Pas la peine de faire un dessin, hélas! Ces «...
    Edition N° 5423 | Le 02/01/2019
    Les grandes places touristiques ont été pleines à craquer pour les fêtes (sauf Agadir qui mériterait d’être «upgradée»). L’Office du Tourisme a donc eu raison contre les mauvais augures et ces agaçants «experts»  qui gagnent leur vie en annonçant, depuis si longtemps,  la mise à feu et à sang du Maroc. Les Marocains, choqués et outrés, espèrent de la Justice la plus grande sévérité pour...
    Edition N° 5418 | Le 24/12/2018
    La Chine fête ses 40 ans du changement politique économique. En réalité, il vaut mieux éviter le mot «changement» car pour les Chinois, officiels ou simples citoyens, il s’agit d’une continuité que l’on peut fort bien continuer dans l’autre sens: Pékin a réformé, puis «déréformé» et «reréformé» sa gestion monétaire. Sans en faire ni mystère, ni commentaire. Un pragmatisme bien armé d’...
    Edition N° 5417 | Le 21/12/2018
    Les Marocains sont en colère; la Nation marocaine est en colère. L’assassinat de ces deux jeunes filles est un terrible choc, pour tout le monde. Dans les vraies valeurs du Maroc, ces assassins nous font honte. Les personnes comme l’identité collective ont été agressées, sauvagement agressées dans les chairs comme dans la culture. Plus profond: nous avons été poignardés dans les différents...
    Edition N° 5416 | Le 20/12/2018
    Ces jours-ci sera lancé un programme très innovant pour lutter contre les exclusions sociales. Ce test grandeur nature se déroulera dans la province d’Essaouira, une zone où la pauvreté moyenne est l’une des plus importantes du pays. Sur le principe, il s’agit d’une forme d’économie collaborative, mais impliquant des personnes comme des institutions. Il n’y a pas vraiment de leadeur, bien que l’...
    Edition N° 5416 | Le 20/12/2018
    Le hasard est génial. Le voilà qui, trois fois dans les mêmes journées, parle de région, d’inclusion… On en a tous un peu marre de ces mots, toujours les mêmes, qui ne veulent plus rien dire… bien heureux s’ils ne provoquent le rejet.  Tant de gens les ont abîmés. Ils s’en sont servis juste pour se hausser le col et,  finalement, ne rien faire de bon, ni dans les régions, ni dans l’...
    Edition N° 5414 | Le 18/12/2018
    C'est vrai: quand ils protestent en groupes et publiquement, les Marocains sont loin d’être aussi radicaux et violents que nos voisins de France ou d’Allemagne. Il n’empêche qu’une culture de la violence symbolique s’est installée. Il faut des punitions pour tout et tout le monde (sauf moi et mes amis, évidemment!!), sans respect ni de la loi, ni des procédures. Quand on réclame par...
    Edition N° 5413 | Le 17/12/2018
    Les Marocains se plaignent de plus en plus de l’insécurité foncière: ils ont raison, par corruption, complicité ou par incompétence, chacun peut perdre le bien durement acquis. Les pauvres et les classes moyennes s’en plaignent plus que les riches, car les premiers n’ont ni les relations, ni le savoir pour se défendre. Certes les adouls viennent suppléer. Mais si les tarifs sont attractifs...
    Edition N° 5393 | Le 15/11/2018
    Comment un gouvernement peut-il être assez incompétent au point de créer des troubles, juste pour une histoire d’heure? Bien sûr, on dira que ce n’est pas grand-chose; que le sujet n’en vaut pas la peine. On aura parfaitement raison: ce n’est pas grand-chose. Mais alors comment le ministre de l’Education nationale et, avant lui, le chef de gouvernement ont-ils fait pour mettre des jeunes...
    Edition N° 5392 | Le 14/11/2018
    Après avoir soutenu que son ministère n’avait rien à voir avec les maisons écroulées de la médina/bidonville de Casablanca, le ministre en charge a promis de faire pleuvoir un gros milliard de dirhams. Ce qui fait beaucoup, beaucoup d’argent pour ce cas. On s’interdira de penser qu’il s’agit de visées électorales. On s’interdira aussi de penser qu’il s’agit de manne pour les amis....
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc