Edition N° 4630 | Le 20/10/2015
L’investissement sur la Samir sur un horizon de cinq ans depuis octobre 2010 s’est avéré un flop. Les déboires du raffineur pourraient refroidir les investisseurs quant à une souscription à l’augmentation de capital de 10 milliards de DH. Si la Bourse reste le meilleur placement à long terme, cela ne se vérifie pas pour toutes les actions. Les investisseurs qui ont le titre Samir en...
Edition N° 4628 | Le 16/10/2015
-L’Economiste : La voix des assurés à la CIMR est portée uniquement par les patrons aujourd’hui. Le passage au statut de mutuelle va-t-il changer la donne? -Khalid Cheddadi: La transformation en mutuelle de retraite ne va pas apporter de changement fondamental. Ce sont les entreprises qui seront toujours représentées dans les organes de gouvernance. Bien que sur la forme, le système actuel...
Edition N° 4628 | Le 16/10/2015
Alors que le scandale Volkswagen a égratigné le modèle allemand de gouvernance tant plébiscité, la pratique dans les entreprises marocaines s’améliore, mais une grande majorité a encore énormément d’efforts à fournir. «Vous accédez aux informations que le management veut bien vous donner», révèle Khalid Cheddadi, président directeur général de la CIMR. Il exposait le mode de gouvernance de la...
Edition N° 4627 | Le 14/10/2015
Les résultats du plan génération cash conforte Anas Sefrioui, président-directeur général d’Addoha, dans la volonté de conserver la totalité de son assiette foncière et même la renforce dès que les opportunités se présenteront Avec une réserve foncière de 5.000 hectares valorisée à 10 milliards de DH, le groupe Addoha exclut cependant toute idée de cession d’une partie de ce patrimoine pour...
Edition N° 4627 | Le 14/10/2015
L’amélioration de la trésorerie est érigée en priorité numéro 1 à Addoha. De là viendront une réduction de la dette et une meilleure rétribution des actionnaires. La baisse des stocks et la réduction des investissements dans le foncier ont permis de réduire le besoin en fonds de roulement. Cela a en partie contribué à la nette amélioration du cash flow d’exploitation qui a été multiplié par...
Edition N° 4626 | Le 13/10/2015
L’amélioration entre autres de la balance commerciale et la bonne tenue des IDE ont permis de reconstituer les réserves de change qui flirtaient avec le niveau d’alerte il y a moins de deux ans. Elles ont atteint 214 milliards de DH en septembre. L’essentiel est placé dans les Bons du Trésor étrangers A 214 milliards de DH à fin septembre, les réserves de change ne se sont pas retrouvées...
Edition N° 4624 | Le 09/10/2015
L’encours des prêts aux entreprises privées non financières a reculé de 2,5% en août (sur un an) après une contre-performance de 2,7% le mois précédent. Tous les produits sont concernés par ce mouvement. Les prêts débiteurs diminuent de 4,6% et ceux destinés à l’investissement baissent de 2,4%. Les banques avaient depuis longtemps resserré le robinet du crédit pour la promotion immobilière. La...
Edition N° 4624 | Le 09/10/2015
Malgré des perspectives de rendement moins intéressantes que l’année dernière, les placements en OPCVM continuent d’attirer les investisseurs. Pour les moins avertis, le risque est en effet moins important qu’un investissement en direct notamment sur le marché actions Après une année 2014 très fructueuse – collecte nette de 35 milliards de DH et des gains de plus de 20 milliards de DH pour...
Edition N° 4624 | Le 09/10/2015
Nous avons, chez Fitch Ratings, une obsession qui est le cash, affirme Alain Mera, directeur général de Fitch France. «L’on ne rembourse pas une dette avec du profit, mais avec du cash, c’est aussi simple que cela. Même si vous réalisez d’importants bénéfices et que vous n’avez pas de trésorerie, vous avez un problème»   Les entreprises lèvent des fonds sur le marché financier sans notation...
Edition N° 4621 | Le 06/10/2015
Le stock des investissements directs et de portefeuille des étrangers  Le stock des avoirs et des engagements extérieurs du Maroc équivaut à 128% du PIB à fin 2014. Ce niveau est semblable a celui observé dans les pays émergents dans les années 2000 suite à l’afflux des capitaux étrangers sur ces marchés surtout dans les BRICS au Maroc a atteint 586 milliards de DH au premier semestre, soit...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc