×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

 Ancien patron du FMI, ancien ministre français, Dominique Strauss-Kahn, ici lors d’un Forum organisé par L’Economiste, a la parole rare. Le présent texte, une courtoisie de DSK, fait partie d’un ensemble plus vaste, que nos lecteurs peuvent retrouver chez notre confrère parisien, Les Echos. On se reportera utilement à une analyse précédente, «La coronavirus, crise de pouvoir, crise des pouvoirs» L’Economiste du 2 juillet 2020 (Ph. L’Economiste)

Edition N° 5838 | Le 08/09/2020
Il est, sans doute, normal qu’un système de soins ne soit pas fait pour traiter une demande brutale et temporaire. Mais, dans ce cas, il importe qu’il soit réactif, c’est-à-dire capable de réorienter son offre et de mobiliser des réserves prédéfinies et recensées. Cette agilité nous ait fait défaut. Face à la Covid-19, le délai de réaction des pays développés, dont les systèmes de santé ont été...
Edition N° 5795 | Le 02/07/2020
Les signes alarmants existent au sein même d’un ensemble très intégré comme l’Union européenne. La pénurie de curare nécessaire à l’intubation des personnes en état grave semble en partie due à l’origine italienne et espagnole des ingrédients. On voit bien, dans l’Union, que cette situation peut trouver des solutions à l’avenir. C’est moins simple lorsqu’il s’agit de matériels incluant des...