Edition N° 4614 | Le 23/09/2015
Après avoir atteint la cote alarmante de près de 10% du PIB en 2012, le déficit du compte courant s’est inscrit sur un trend baissier. Il devrait s’établir à 2,8% en 2015, avec un montant des réserves de changes de l’ordre de 210 milliards de DH La Banque centrale est moins optimiste que le gouvernement. Elle table sur une croissance de 4,6% à fin 2015. Un chiffre en dessous de la prévision...
Edition N° 4612 | Le 21/09/2015
Le visa de l’autorité chargée de l’emploi ne limite pas la durée du contrat de travail. Celle-ci peut être déterminée ou indéterminée. Les pièces exigées ne renvoient pas non plus à cette notion. Une seule condition, c’est le patron qui en fait la demande pour le premier établissement tout comme pour son renouvellement. En cas de refus de ce dernier, c’est le licenciement pur et dur   Une...
Edition N° 4610 | Le 17/09/2015
Dans le cas de Tanger Med I, l’apport du privé s’élève à 500 millions d’euros et devrait atteindre 700 millions d’euros à Tanger Med II. Le complexe est actuellement connecté à 61 ports à travers le monde Port Finance International s’invite pour la deuxième fois à Casablanca. Pour Nadia Laraki, directrice générale de l’Agence nationale des ports, la rencontre est devenue «un rendez-vous...
Edition N° 4609 | Le 16/09/2015
Le prix rendu carcasse passe pratiquement du simple au double. Sur la base d’un mouton moyen de 65 kilos acquis à raison de 50 DH/kg, le coût final de la viande varie entre 110 et 120 DH/kg. Aux abattoirs de Casablanca, il est de l’ordre de 60 DH. L’explication tient à la forte marge prélevée par les engraisseurs qui peut atteindre jusqu’à 2.300 DH/tête pour un investissement de moitié Le...
Edition N° 4608 | Le 15/09/2015
Comme nous l’annoncions dans notre édition du 20 mai 2015, le plan Maroc Vert sera à terme piloté par les interprofessions. «Les modalités de ce transfert seront exposées lors de la réunion annuelle d’évaluation des contrats-programmes qui aura lieu début octobre à Skhirat», révèle Ahmed Ouayach, président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural. «C’est un...
Edition N° 4607 | Le 14/09/2015
Point de répit pour l’hécatombe sur les routes. Environ 3/4 des accidents surviennent annuellement dans les villes et le reste  en rase campagne. Mais généralement, le nombre de tués est plus élevé sur les grandes routes. Le constat est expliqué essentiellement par le fait que les accidents hors agglomération sont souvent conjugués à l’excès de vitesse dont les conséquences sont très graves...
Edition N° 4605 | Le 10/09/2015
Partout dans les autres pays de la région, les taux de l’IR et de l’IS ont baissé et sont aujourd’hui comparables à ceux des pays émergents. Mais le Maroc place encore la barre trop haut, faute d’élargissement d’assiette La fiscalité a toujours fait bonne recette. La dernière livraison du FMI sur l’équité fiscale tombe à point nommé dans la mesure où le projet de loi de finances est en phase...
Edition N° 4604 | Le 09/09/2015
Après un début d’année marqué par la baisse, les prix du gaz sont repartis à la hausse aux mois de mars et avril, cette tendance haussière est le résultat des conditions météorologiques et des niveaux de stock. Etant donné que la production du gaz n’est pas saisonnière mais continue, la demande résidentielle est concentrée sur les périodes hivernales, pendant lesquelles les prix augmentent...
Edition N° 4589 | Le 17/08/2015
Après avoir été sous la barre de 70% tout au long de l’année 2014, le taux d’utilisation des capacités industrielles s’est établi à 73% à fin juin dernier  La prévision de 5% de croissance se confirme. La plupart des indicateurs sectoriels sont en effet, orientés à la hausse sur le premier semestre. Le constat est dressé par la dernière note de conjoncture de la Banque centrale. L’activité...
Edition N° 4588 | Le 13/08/2015
Ces taux et plafonds sont accordés dès l’obtention de l’attestation d’agrégation agricole. Une deuxième tranche, minorée du montant accordé initialement, est servie au terme de la première année de livraison, par les agrégés de leur production attestée par un quitus de l’agrégateur. Le renouvellement du matériel agricole ne peut bénéficier de l’aide de l’Etat qu’une seule fois tous les 10 ans...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc