×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    L'Edito

    Communauté

    Par L'Economiste| Edition N°:1157 Le 04/12/2001 | Partager

    Visite éclair mais à plusieurs ressorts que celle du Président français, Jacques Chirac, au Maghreb.Le Maroc note avec plaisir le soutien français au Plan Baker. Un soutien bienvenu après les crispations avec l'Espagne au cours de ces derniers mois. Ces crispations, à la veille de la présidence espagnole de l'Union européenne, étaient de nature à gêner le processus. Le poids de la France les remet à une plus juste place.Au Proche-Orient, deuxième volet, l'histoire a voulu qu'au cours de la visite un nouvel embrasement vienne encore une fois casser le très faible espoir. Est-ce l'échec de la voie américaine? Possible. Auquel cas, la région Méditerranée doit jouer sa carte: on ne peut aujourd'hui laisser sans rien faire des innocents Palestiniens et Israéliens être quotidiennement la cible du terrorisme.Le troisième volet, le Maghreb. En passant en même temps par les trois pays de la région, le Président français a une nouvelle fois attiré l'attention sur le nécessaire rapprochement. Le poids de la France n'est pas négligeable on le sait, mais depuis quelques années, il s'est considérablement accru. En effet, quand les chefs d'Etat du Maghreb et de la France parlent, ils parlent aussi au nom de citoyens qu'ils ont en commun. Phénomène rarissime dans le monde contemporain et dont, aujourd'hui, on ne fait que deviner la puissance. Aux liens historiques chers aux hommes politiques, s'ajoutent des millions de liens individuels, qui fabriquent un tissu serré, compliqué. On en relève souvent les difficultés et les contradictions, rarement la force. Pourtant, c'est cette force qui compte et va compter de plus en plus. Elle seule est capable de traduire dans le quotidien de chacun des deux côtés de la Méditerranée ce que veulent dire les grands principes tels que la tolérance, la communauté de destin.Nadia SALAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc