×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    L'Edito

    Chorfas

    Par L'Economiste| Edition N°:2569 Le 13/07/2007 | Partager

    Même le statut de chérif peut diviser. Alors ne jouons pas les vierges effarouchées parce que de nombreux héritiers se disputent le patrimoine, foncier et financier, de Moulay Abdesslam Ben Machich. Les biens du Mausolée semblent être au centre d’une affaire de partage, de guerre de privilèges et de rentes. C’est certes le côté le moins valorisant du statut de chérif. D’aucuns vont dénoncer ce glissement du «projet spirituel» qui doit impliquer avant tout l’effort, le sacrifice, le renoncement en échanges de récompenses célestes ultérieures. Mais il ne faut surtout pas chercher des enjeux politiques ou doctrinaux à la querelle. Après tout, ces chorfas ont peut-être un statut qui n’est pas nécessairement synonyme d’opulence. Ils peuvent avoir des fins de mois difficiles et il y en a même qui vivent des situations d’extrême précarité. Ces chorfas sont peu enclins à se laisser déposséder par ce qu’ils considèrent être l’un des temps forts de leur histoire. Un des héritiers veut monter un projet de tourisme religieux mais se heurte au refus des autres membres de la confrérie… tout cela dénote d’une mutation intéressante. Elle illustre assez bien les nombreuses contradictions d’une société portée à la fois par ses impératifs de modernisme et le poids de son passé culturel et religieux. Dans un Maroc au visage changeant, comment composer avec des symboles, des organisations, autrefois dominantes, qui peuvent paraître de notre temps obsolètes?En réalité, il ne faut pas avoir de mépris culturel contre ce type de système car il ne nous empêche pas d’être en phase avec notre époque. Les deux mondes sont parfaitement compatibles. La preuve: les deux veulent vivre leur temps!Mohamed BENABID

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc