×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Capables

Par Meriem OUDGHIRI| Edition N°:5657 Le 18/12/2019 | Partager
meriem_oudghiri.jpg

Education, santé, pauvreté, compétitivité,... sur ce QCM grandeur nature, le Maroc est en train de chercher son modèle de développement. Un travail titanesque auquel s’est attelé depuis peu la Commission spéciale.

Mais laissons-la travailler et allons voir ce qui en fait nous manque cruellement.

Parce qu’il y a des jours (pour ne pas dire tous les jours) où c’est le grand ras-le-bol de l’inefficacité et de l’incompétence, ras-le-bol de la négligence, ras-le-bol de l’incivisme, ras-le-bol de la saleté,… Et la liste est encore longue.

N’oublions pas non plus l’un des plus grands chantiers, celui de l’école et de la formation. Aujourd’hui, les deux tiers des enfants marocains sont incapables de lire et de comprendre un texte avant l’âge de 10 ans, soutient la Banque mondiale. Le pays est privé de la moitié de son potentiel humain, en raison de carences en éducation et en santé. L’institution internationale parle même d’un «miracle éducatif». Alors? on fait quoi? on attend encore?

Par ricochet, nos RH vont mal aussi. Plus que l’informel, la pénurie de compétences est l’une des grandes menaces des entreprises pour les 5 prochaines années. C’est la politique de «l’à-peu-près» ou du «c’est pas grave» qui a fait perdre au pays de nombreuses opportunités et lui a causé de grosses erreurs d’aiguillage. 

Le but aujourd’hui est de se dire droit dans les yeux ce que nous voulons pour faire avancer le pays, ce dont nous sommes capables pour y arriver et sortir de ce satané cercle de médiocrité persistante. Que nos batailles perdues ne se résument pas à deux mots: «trop tard!».

Aucune politique ne fonctionnera si les hommes n’y sont pas impliqués ni insérés. Au-delà des stratégies, c’est l’humain qui sera la clé. Pour reprendre l’industriel américain Henry Ford: «Se réunir est un début; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est la réussite».

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc