×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Avenants

Par L'Economiste| Edition N°:2429 Le 25/12/2006 | Partager

Le sujet des prix provoque, depuis quelque temps, une de ces polémiques dont le Maroc a le secret. Marches à Casa, sit-in à Rabat, Tanger… Conjuguée à la réactivation du Conseil de la concurrence, l’affaire semble même prendre d’autres proportions aux yeux de l’opinion publique qui se voit offrir l’occasion de taper sur toute une faune de «délinquance économique». Le terrain est d’autant plus facile que le contexte électoral permet de souffler sur les braises. Ce n’est pourtant pas le seul vrai sujet. L’autre c’est que l’Etat lui-même fausse la concurrence à travers ses politiques de subvention.Quelle différence y a-t-il entre une entente sur le prix entre commerçants et des lois qui produisent les mêmes effets, c’est-à-dire des prix et des marges garanties?Et que propose le gouvernement à ce niveau? Officiellement, l’Etat se prête à cet exercice pour défendre les catégories sociales les plus faibles. Oui, mais en taisant les gros avenants aux contrats que sont les déficits ou par le principe des vases communicants qui fait qu’on leur prend d’une main ce qu’on leur donne de l’autre. Incontestablement, une partie des dysfonctionnements réside dans les règles du jeu. Prenons par exemple la gestion de la délégation d’eau et d’électricité, un sujet qui défraye la chronique en ce moment, pour dénigrer de prétendus scandales. Est-ce l’aberration des soupçons «d’enrichissement» des délégataires ou l’aberration du système de péréquation des prix en amont et en aval qui occulte les véritables problèmes que sont l’épuisement des ressources ou la crise de production? Il est important d’analyse ces enjeux, car ils sont en partie la cause de notre déficit de compétitivité.Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc