×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • L'Edito

    Audace

    Par Meriem OUDGHIRI| Edition N°:5865 Le 15/10/2020 | Partager
    meriem-oudghiri.jpg
     

    «La créativité est contagieuse, faites-la tourner». Albert Einstein, le célèbre savant, l’avait bien compris, de même que de nombreux pays: pas de développement sans innovation. L’invention et la créativité, ressources inépuisables, ont permis de faire des industries et des entreprises des secteurs à forte valeur ajoutée.

    Innover, c’est encourager et récompenser le savoir et l’esprit d’entreprise, stimuler la croissance économique et favoriser la mise en valeur des ressources humaines. De ces différents processus naissent de nouvelles idées, et c’est sur ce socle que se construit la dynamique d’une nation. La pandémie a révélé bien des talents. Elle a propulsé les initiatives, les projets, les «pépites d’or»...

    Mais comment réaliser des exploits dans des conditions aujourd’hui qualifiées de dramatiques? Parce qu’il faut rappeler tout de même des vérités qu’on ne peut plus occulter. Le Maroc continue de dépenser moins de 0,8% de son PIB en R&D.

    Comment transformer le savoir théorique en générateur de valeur et avantages concurrentiels? Comment faire pour que les compétences et les talents deviennent des facteurs de croissance durable?

    Encore une fois, il faut innover. C’est cette fameuse alliance entre recherche, instinct, imagination, produit et audace industrielle.

    C’est donc de cette période exceptionnelle qu’il faut se nourrir pour créer le rebond pour l’économie. Le Maroc doit faire émerger coûte que coûte une nouvelle génération d’entrepreneurs qui ose. Il faut l’aider, la soutenir, l’encadrer à coup d’incubateurs performants, d’accompagnement financier, de fonds d’investissement, d’un cadre légal et fiscal adapté... En un mot comme en mille, développer et soutenir de façon active, cohérente et durable. Alors, (re)pensons le progrès.

     

    Chère lectrice, cher lecteur,

    L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
    Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

    Mot de passe oublié?
    CAPTCHA
    This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
    ABONNEZ-VOUS

    Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
    Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc