×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Wafasalaf renforce son leadership

    Par L'Economiste | Edition N°:2747 Le 02/04/2008 | Partager

    . Un taux de risque de 0,78%. Toujours n°1 sur tous les marchésPRODUIRE plus tout en maîtrisant le risque. C’est là un challenge que Wafasalaf, leader du marché de crédit à la consommation, souhaite relever. «Nous sommes arrivés à un niveau de maturité où nous devons produire plus avec un risque minimum», déclare Laila Mamou Beqqali, présidente du directoire de Wafasalaf, lors de la traditionnelle présentation des résultats annuels. En effet, la présidente revendique le taux de risque «le plus bas du marché», avec 0,78%. Pour Wafasalaf, il est calculé sur la base de la charge de provision rapportée à l’encours global. L’exercice sortant s’est caractérisé par le lancement de plusieurs produits. De fait, Wafasalaf a été la première société à avoir commercialisé les produits islamiques dits «alternatifs». Même s’ils n’ont pas eu l’effet escompté, «plus de 1.000 clients ont été intéressés par ces produits», est-il souligné auprès du management. Ajoutez à cela les produits pour les clients non bancarisés ainsi que des solutions de financement, notamment la Pause septembre (solution pour faire différer le paiement durant la rentrée scolaire) ou Salaf toutes options (mise à disposition de véhicule)… . De plus, la filiale crédit à la consommation d’AWB a mis en ligne un site marchand en fin d’année. «Ce site, le premier du genre au Maroc, permettra au consommateur de souscrire un crédit en ligne en toute simplicité», indique Beqqali. Ainsi, en seulement 5 clics, le client peut obtenir un financement sur mesure.Ces lancements ont, ainsi, permis à Wafasalaf de renforcer sa croissance sur tous les secteurs «dans un marché de plus en plus concurrentiel». Ainsi, les prêts non affectés ont crû de 10,2%, la LOA de 38%, les crédits automobile de 19,1% et les équipements de maison de 20,5%. Ce qui lui a permis de préserver sa place de n°1 sur tous les marchés, avec une part de marché globale de 34%. En termes de production, Wafasalaf a réalisé une production brute de 8 milliards de DH, en progression de 30%, poussée par une politique commerciale agressive et un réseau de distribution étoffé (le 1er du secteur). Pour sa part, la production portée de Wafasalaf a connu une hausse de 21% à 6,1 milliards de DH tirée par les évolutions positives de l’automobile et des prêts personnels (28 et 17%). Concernant l’encours brut, il s’établit à 12,8 milliards de DH en hausse de 27% par rapport à 2006. En termes de rentabilité, le PNB s’élève à 736 millions de DH en progression de 12%, soutenu par une gestion optimisée. De fait, le résultat net s’élève à 242,8 millions de DH en s’appréciant de 21% par rapport à l’an dernier.


    . Résultat net: 242,8 millions de dirhams (+21%)Une forte croissance résultant desperformances de l'activité commerciale,alliée à une gestion optimisée. Produit net bancaire: 736,3 millions de dirhams (+12%)Une progression importantedans un environnementfortement concurrentiel. Production: 6,1 milliards de dirhams (+21%)Une croissance soutenue grâceà une politique activede développement commercialMy Ahmed BELGHITI
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc