×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Wafacash étoffe ses services

    Par L'Economiste | Edition N°:2371 Le 28/09/2006 | Partager

    . Des produits pour Wafasalaf et Maroc Telecom. Un chiffre d’affaires de 5,2 milliards de DH en 2005. 6 nouvelles agences par moisWafacash, spécialisée dans les services financiers, particulièrement le transfert d’argent, renforce son réseau de distribution en s’appuyant sur le système de franchise. Objectif: l’ouverture de 6 nouvelles agences par mois. En sus de ses représentations, directement gérées par ses équipes (80 agences), Wafacash dispose en effet d’un réseau d’agences agréées, régies sur la base d’un contrat cadre et soumises à «un contrôle conformité et qualité rigoureux et selon le suivant exigé par les autorités monétaires», affirme la direction de l’entreprise. La filiale d’Attijariwafa bank compte aujourd’hui 220 agences sur l’ensemble du territoire - contre 80 en 2003- et 380 collaborateurs. Créée en 1991, sous l’appellation Wafa Monétique, l’entreprise change sa dénomination sociale en 2003 et se sépare de l’activité monétique en 2005. Wafacash a été le premier centre monétique sur le marché national. Son partenariat (non exclusif), signé avec Western Union en 1995, va positionner l’entreprise sur le marché du transfert d’argent au niveau international. La filiale du groupe Attijariwafa bank élargira en 2001 sa gamme aux produits cash au niveau national avec Cash Express et le change manuel. Cette année, elle s’est mis à la distribution du crédit à la consommation avec le produit Salaf Cash, lancé en partenariat avec Wafasalaf. L’entreprise annonce aussi la mise en place d’un service de collecte de fonds et de paiement de factures pour le compte de Maroc Telecom. Celui-ci sera opérationnel dans les mois qui viennent. D’autres grandes entreprises sont en cours de négociations pour la même prestation. Autre produit en phase d’essai: le Cash Mobile. Un service itinérant, où des agents de Wafacash se déplacent dans les souks, les douars et autres régions excentrées et proposent leurs produits.Un système de prestation mobile sur lequel compte l’entreprise pour toucher une population rurale ou semi-urbaine, généralement non bancarisée.Wafacash a effectué 1,7 million de transactions en 2005 contre 700.000 en 2003, avec plus de 1,2 million de clients servis. Ce qui a porté son chiffre d’affaires à 5,2 milliards de dirhams pour le dernier exercice avec près de 38 millions de dirhams de résultat.


    Nouvelle charte architecturale

    Wafacash, qui a lancé une campagne de communication institutionnelle plurimédia d’une durée d’un mois, compte instaurer une nouvelle charte architecturale pour l’ensemble des agences afin de faciliter la visibilité de son réseau (cf. www.leconomiste.com). Un agencement basé sur le concept «one-stop shop», soit une plus grande visibilité et une offre de divers services aux clients. La campagne, réalisée par Boomerang pour un budget de 3 millions de dirhams, se décline sur plusieurs supports. Outre le logotype, qui affiche clairement l’affiliation de l’entreprise au groupe Attijariwafa, Wafacash a lancé la diffusion d’un film institutionnel -sur les chaînes nationales- et d’une publicité radio. Une campagne d’affichage urbain est prévue aussi. A. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc