×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Vivendi: Résultats semestriels en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:2852 Le 03/09/2008 | Partager

. Perspectives 2008 confirméesLe groupe français de médias et de télécommunications Vivendi a annoncé lundi dernier des résultats semestriels en baisse, notamment de sa filiale SFR, mais a confirmé ses perspectives pour 2008, après de «très bonnes» performances au 2e trimestre. Le président du directoire de Vivendi Jean-Bernard Lévy a par ailleurs confirmé que son groupe n’aurait «pas besoin de faire appel au marché pour financer» l’acquisition d’Activision Blizzard (54%) et de Neuf Cegetel (100%). Sur les six premiers mois de l’année, Vivendi a dégagé un résultat net en recul de 19,9%, à 1,222 milliard d’euros, un chiffre légèrement inférieur aux estimations des analystes d’Oddo Securities, à 1,269 milliard. Sur le seul 2e trimestre, le résultat net ajusté ressort à 757 millions d’euros, en hausse de 0,3% sur un an, et l’Ebita à 1,364 milliard, en progression de 3,2%. Principale branche du groupe, SFR, qui comptait fin juin 19,275 millions d’abonnés, a enregistré une baisse de 1,8% de son Ebita, à 1,34 milliard d’euros, pour un chiffre d’affaires de 5,289 milliards d’euros (+22%). Mais en excluant notamment l’intégration de Neuf Cegetel et des activités fixes et ADSL de Tele2 France, la progression est de 2,6%. Le rapprochement de SFR et Neuf Cegetel a déjà engendré «10 millions de premiers coûts de restructuration», selon le groupe. Canal+ affiche de son côté une bonne forme: son Ebita augmente de 16,2%, à 351 millions d’euros, malgré les coûts liés au rapprochement avec TPS. Universal Music voit aussi son Ebita progresser de 17,7%, à 259 millions d’euros. Vivendi Games, la branche jeux vidéo, connaît pour sa part une baisse de son Ebita de 22,7%, à 92 millions d’euros, le 1er semestre 2007 ayant bénéficié de la sortie du premier pack d’extension «World of Warcraft». Le résultat opérationnel ajusté de Maroc Telecom a progressé de 8,6%, à 584 millions d’euros.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc