×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Visas: L'Ambassade de France Communique

    Par L'Economiste | Edition N°:13 Le 23/01/1992 | Partager

    A compter du 3 Février 1992 les visas délivrés par les Consulats de France au Maroc pour les passeports ordinaires le seront à titre onéreux. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'une harmo-nisation des procédures européennes en matière de circulation des personnes.
    Les droits, perçus à l'occasion de la délivrance des visas, seront les suivants:
    a) visa de 1 à 5 jours: 94,20 DH
    b) visa de 6 à 90 jours: 314,00 DH
    c) visa de plus de 90 jours: 942,00 DH.
    Une minoration des droits sera réservée aux étudiants.
    En effet, l'accord de Schengen, établissant les fondements d'une politique commune à l'Europe en matière de circulation des personnes, implique l'harmo-nisation des conditions de délivrance des visas au sein de la Communauté Européenne. La France, qui se singularisait jusqu'à présent par la gratuité des visas délivrés aux ressortissants de certains pays, comme la Turquie, les Etats d'Afrique francophone et ceux du Maghreb, se trouve ainsi conduite à s'aligner sur la pratique commune.
    Les droits applicables désormais au Maroc sur les différentes catégories de visas seront les mêmes que ceux appliqués par la France dans les autres pays. Ces droits ne seront réglés qu'en contrepartie de la délivrance effective des visas.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc