×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Ventes de poids lourds : Les cars de tourisme en perte de vitesse

    Par L'Economiste | Edition N°:160 Le 29/12/1994 | Partager

    Confirmant les prévisions de quelques constructeurs et distributeurs, le marché du poids lourd aura remonté la pente en 1994. Les chiffres disponibles à ce jour, et qui couvrent les onze premiers mois de l'année, font état d'une hausse de 12,5% par rapport à la même période de 1993, les immatriculations ayant concerné 3.330 véhicules

    Bien qu'encourageante, cette hausse n'a toujours pas permis aux membres du GPLC (Groupement Professionnel du Poids Lourd et de la Carrosserie) de retrouver le niveau des ventes de 1992. Celui-ci était de 3.523 unités dont 3.147 camions et 376 bus et autocars.

    Au cours des onze premiers mois de cette année donc, le segment camions a écoulé 2.921 immatriculations, soit 277 de plus qu'en 1993. A l'instar de l'ensemble du marché, ces ventes restent en-deçà du niveau atteint à fin novembre 1992, soit 3.147 unités.

    Comme pour les mois précédents, les immatriculations de camions de 14 tonnes sont en perte de vitesse (-63,1% à 38 unités), alors que les autres tonnages varient en hausse. Les ventes de camions de 8 tonnes, qui représentent près de 60% des ventes globales de camions, ont ainsi progressé de 15,2% à 1.734 unités, dont 697 Mitsubishi et 638 Isuzu. De leur côté, les camions de 3,5 à 7,9 tonnes ont affiché un accroissement de 5,3% contre 7,4% un mois auparavant. Les immatriculations de camions de 19 à 26 tonnes ont effectué un bond de 28,8% passant de 87 en 1993 à 112 cette année. Avec 423 unités écoulées contre 366 en 1993 et 335 en 1992, les camions de 38 tonnes se maintiennent toujours.

    Tous tonnages confondus, le marché reste dominé par les marques japonaises Mitsubishi et Isuzu dont les ventes représentent respectivement 40,3 et 27,2% du total. Le segment bus et autocars a vu, quant à lui, ses immatriculations croître de 30,2% à 409 unités, après avoir régressé de 16,5% à fin novembre 1993. Contrairement aux camions, ce segment a dépassé le nombre de ventes atteint en 1992 et qui était de 376.

    La reprise des bus et autocars est en grande partie imputable à l'augmentation des ventes d'autobus. Ainsi pour les autobus de moins de 40 places, les ventes sont passées de 45 unités en 1993 à 74 cette année et pour ceux de plus de 40 places, elles se sont chiffrées à 152 unités contre 67 à fin novembre 1993. Les autocars de plus de 40 places ont eux aussi connu une progression non négligeable (21% à 115 unités) tandis que ceux de moins de 40 places ont chuté de 85,2% à 4 unités. Les autocars de tourisme, qui étaient pourtant promis à une reprise cette année, demeurent en baisse: 20,5% à 62 unités pour les cars de plus de 25 places et stagnation à deux immatriculations pour les moins de 25 places.

    Le créneau des bus et autocars est contrôlé pour un peu plus de 70% par Renault et Daf dont la part de marché à fin novembre s'est avérée identique (35,5%)

    A fin octobre, c'était encore Renault qui détenait la part de marché la plus importante (36,2%) devant Daf (34,5%- bien sûr). En ajoutant la part de Volvo (21,3%), c'est la quasi-totalité de ce segment de marché qui est contrôlée.

    Hakima El MARIKY

    Ventes de poids lourds à fin novembre 94
    Marques
    Camions
    Autobus
    Mitsubishi
    Renault
    Isuzu
    Volvo
    Scania
    Mercedes
    DAF
    1.178
    525
    795
    378
    11
    33
    1
    10
    145
    15
    87
    5
    2
    145
    Total
    2.921
    409

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc