×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Vague de chaleur
Gros risques sur les tomates et agrumes

Par L'Economiste | Edition N°:1881 Le 22/10/2004 | Partager

. Effets des températures sur la coloration, le calibrage et la qualité des clémentines . Vendue 6 DH le kilo à Agadir, la tomate est au plus bas sur le marché français C’est un début de campagne d’exportation difficile que vivent les exportateurs de tomates et d’agrumes. Après la forte canicule enregistrée l’été dernier, ils sont à nouveau confrontés à de fortes chaleurs ces jours-ci. Au niveau des agrumes, tout s’annonçait bien pourtant, puisque les prévisions de l’Aspam prévoient une production d’agrumes en augmentation de 13% par rapport à la campagne précédente. A l’export, il est envisagé une évolution d’environ 19% comparativement avec la même période l’an dernier. Pour Abderrazak Mouisset, président de l’Association des producteurs et producteurs-exportateurs des fruits et légumes (Apefel), les conditions climatiques actuelles auront un impact certain, outre la surexploitation de la nappe phréatique, sur le calibrage et la coloration des clémentines. Par ailleurs, à cause des fortes températures, l’opération de cueillette a commencé avec une semaine de retard comparativement avec l’année précédente. Ce qui va engendrer un creux d’une semaine dans la commercialisation du produit sur le Canada, grand marché de la clémentine. Sur cette place, le fruit marocain qui, d’habitude, se démarquait par rapport aux autres origines, aura du mal à s’imposer dès ses débuts de campagne à cause des conséquences de la chaleur. Mais tout n’est pas perdu d’avance, souligne Abderrazak Mouisset, qui se veut tout de même optimiste. Selon lui, si la pluie arrivait dans les prochains jours, tous les paramètres pourraient changer à l’instar de la campagne 2001. Concernant les tomates, Samir Tazi, vice-président de l’Apefel, reste fataliste. Les fortes températures auront sûrement des effets néfastes sur la qualité du produit et par conséquent sur sa résistance, précise-t-il. De son avis, il est important de sélectionner les fruits à expédier afin de ne pas casser les prix. En attendant, actuellement sur le marché français, les cours sont au plus bas. Au 20 octobre dernier, ils étaient entre 0,45 et 0,60 euro le kg exporté. Le volume des exportations vendu en dessous de 0,46 euro environ/kg est donc soumis au payement d’une taxe (équivalent tarifaire maximum) tel que le stipule l’accord d’association Maroc/UE. Mais les exportateurs, pour qui c’est un nouveau passage difficile à affronter, ne baissent pas les bras. Pour Samir Tazi, il est encore possible de tirer son épingle du jeu “si les dosages en fertilisation et irrigation sont faits avec maîtrise” pour faire face aux effets de la chaleur. Contrairement aux agrumes et à la tomate, les légumes ne souffrent pas pour le moment des fortes températures. Ce climat favorise, au contraire, le développement de ces cultures qui ont un cycle très court de production, explique un producteur.


Marché local

Le marché local ne souffre pas pour le moment des effets de la chaleur sur les produits. Il ne connaît pas de problèmes d’approvisionnement. Les prix au détail connaissent par contre quelques envolées en raison de la forte demande et de la spéculation des intermédiaires en cette période de Ramadan. Au marché municipal d’Agadir, le prix de la tomate a atteint 6 DH le kg. Pourtant, au marché de gros, la caisse de 30 kg environ ne dépasse pas les 60 DH. Les producteurs exportateurs ne peuvent même pas par conséquent compenser les déficits enregistrés à l’export. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc