×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

USFP: Le Congrès de la dernière chance

Par L'Economiste | Edition N°:2897 Le 07/11/2008 | Partager

. Les socialistes en conclave les 7, 8 et 9 novembre à SkhiratLES dirigeants du parti de la Rose l’ont toujours dit: il y a des problèmes au sein de la famille socialiste et qui ne seront résolus qu’avec la tenue du congrès. A partir de ce vendredi 7 novembre, les militants de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) vont essayer de mettre fin à ces problèmes. Comment? D’abord en désignant un 1er secrétaire. La formation politique est, en effet, sans leader depuis près d’un an. Anormal pour un parti qui dit se prévaloir des principes de la démocratie et aussi de la gauche.Les conseils nationaux se sont multipliés ces derniers temps et ont finalement abouti à l’adoption d’une plateforme pour essayer de trouver de manière démocratique une issue à la crise que traverse l’USFP. Et pour ce faire, les socialistes ont prôné le retour des institutions, à commencer par les réunions régulières du Conseil national. «Des décisions ont été prises, nous sommes en train d’aller de l’avant. Ce qui ne signifie pas que nous avons réglé tous les différends», précise un membre du bureau politique. Ce ne fut certes pas facile au vu des divergences qui secouent depuis un certain 7 septembre 2007. La déroute des législatives a mis le feu aux poudres donnant naissance à des courants qui, semble-t-il, sont arrivés aujourd’hui à se mettre d’accord justement pour mettre fin à toutes les tensions. «Ce congrès est un congrès ordinaire et qualitatif qui s’est préparé dans des conditions extraordinaires», affirme Abdelouahed Radi. Et de préciser encore qu’«il s’agit d’une décision équilibrée réunissant tout à la fois les conditions des congrès ordinaire et extraordinaire avec la participation de tous les militants».

Surmonter les différends
Les socialistes ont donc trois jours pour prouver aux Marocains qu’ils sont encore capables de se fédérer autour de la ligne politique et des principes qui leur sont propres. Plus de 1.300 congressistes sont donc invités à répondre aux nombreux questionnements qui se posent à la famille USFP. Ceci dans le but de faire sortir le parti de la crise dans laquelle il patauge. «De la ligne politique à l’identité du parti –aujourd’hui plus que jamais il s’agit de savoir ce qu’est être socialiste au 21e siècle, une question qui interpelle tous les socialistes à travers le monde- en passant par la reconstruction de la machine électorale ittihadie», insiste un membre du bureau politique. Il ne faut pas oublier que les élections communales pointent déjà à l’horizon. Et six mois, c’est court. De l’organisation du parti ou encore de la participation au gouvernement, de cela il sera aussi question. Le congrès va trancher. C’est, de l’avis de nombreux observateurs, la dernière chance pour les socialistes de surmonter leurs différends et d’amorcer un come-back tant attendu... Jamal Eddine HERRADI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc