×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

USA: Risque accru d’attentat nucléaire ou biologique

Par L'Economiste | Edition N°:2915 Le 04/12/2008 | Partager

. La menace provient particulièrement du Pakistan. Mesures pour sécuriser le stockage du matériel nucléaireLE risque d’attentats terroristes perpétrés à l’aide d’armes nucléaires ou biologiques augmente, notamment aux Etats-Unis, indique un rapport d’une commission du Congrès américain. La menace provient particulièrement du Pakistan, est-il indiqué. «Sans mesures très rapides et très fermes, il est plus que probable qu’une arme de destruction massive va être utilisée dans un attentat terroriste, quelque part dans le monde d’ici fin 2013», estime la Commission sur la prévention de la prolifération des armes de destruction massive et du terrorisme, instance bipartite créée par le Congrès en 2007. «La marge de sécurité de l’Amérique diminue», relève ce rapport de la Commission, qui a interrogé plus de 200 experts depuis mai afin de remettre ses conclusions au Congrès et au président élu Barack Obama. Le rapport presse la nouvelle administration de «faire attention au Pakistan, placé géographiquement à la croisée des chemins du terrorisme et des armes de destruction massive». Washington estime que les insurgés talibans et Al-Qaïda se sont reconstitué des refuges dans les zones tribales frontalières avec l’Afghanistan. Le président George W. Bush devait rencontrer, hier mercredi, les membres de la Commission, a indiqué un porte-parole, Scott Stanzel. Alors que le rapport paraît critique pour le gouvernement sortant, Stranzel y a vu le rappel que «la menace terroriste demeure» et «l’affirmation des efforts de l’administration, qui procurent à la prochaine équipe une fondation solide sur laquelle continuer à bâtir». «De nombreux éléments de ce rapport sont importants. Mais il est temps d’arrêter de jouer la carte de la peur», a de son côté réagi la représentante démocrate Jane Harman. Le Pakistan est particulièrement pointé du doigt par ces experts en raison des groupes terroristes qui y trouvent refuge, de son arsenal nucléaire et de son instabilité politique historique. «Le Pakistan est notre allié mais il y a un sérieux danger qu’il devienne le berceau involontaire d’un attentat terroriste aux Etats-Unis, peut-être avec des armes de destruction massive», ajoute le rapport, quelques jours après les événements meurtriers de Bombay, qui ont fait au moins 172 morts. Le rapport recommande de prendre des mesures au niveau international pour sécuriser le stockage du matériel nucléaire comme l’uranium et le plutonium et de lutter contre le trafic de technologie nucléaire. Barack Obama doit adopter une attitude énergique à l’égard de l’Iran et de la Corée du Nord et les Etats-Unis doivent tout faire pour leur interdire d’augmenter leurs stocks d’uranium enrichi et de plutonium, préconisent les experts. Les ambitions nucléaires de ces deux pays accroissent le risque d’une dangereuse course à l’armement, ajoutent-ils.F. Z. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc