×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Union Européenne : La suppression du plan acier confirmée

    Par L'Economiste | Edition N°:154 Le 17/11/1994 | Partager

    Le plan de restructuration de la sidérurgie européenne est bel et bien enterré. Annoncée le 25 octobre par la Commission Delors, la suppression de ce plan a été confirmée. La France, la Belgique, le Luxembourg et le Portugal s'y sont fortement opposés sans parvenir à faire revenir sur leur décision les commissaires Karel Van Miert et Martin Bengemann, rapporte Les Echos.

    Les quotas d'importation appliqués aux livraisons d'acier en provenance de la République tchèque et de la Slovaquie devraient être maintenus jusqu'à la fin de l'année prochaine, comme prévu par les accords conclus entre l'Union Européenne et ces deux pays.

    Pourtant, l'exécutif communautaire souhaitait lever ces contingentements dès cette année. Pour ce faire, ils doivent d'abord avoir le consentement des ministres européens de l'Industrie. Bruxelles a proposé de mettre fin au plan acier suite à la lettre qui lui a été adressée par les sidérurgistes européens. Celle-ci lui signifiait que les réductions de capacités n'étaient plus à l'ordre du jour. Les sidérurgistes ont expliqué que le plan avait été adopté à un moment où la surproduction atteignait des niveaux records.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc