×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Une nouvelle association pour le festival de Chefchaouen

    Par L'Economiste | Edition N°:2563 Le 05/07/2007 | Partager

    . Passage de relais pour cette quatrième édition du festival Alegria. Des artistes du renom de Khaled et de Nass El Ghiwane attendusVitesse de croisière atteinte pour le festival Alegria à Chefchaouen et qui se tient cette année du 12 au 14 juillet. L’Agence de développement du Nord, créatrice du concept et qui a assuré la gestion du festival durant les trois premières éditions, passe le relais à l’Association Alegria Chamalia qui assurera dorénavant l’organisation de ce festival. La passation est expliquée du côté de l’Agence par la maturité du concept du festival et par le souci de lui assurer une pérennité. L’association est composée d’un panel de membres dont certains sont originaires de la ville mais aussi d’autres qui se présentent comme des amoureux de la ville, tel son président Maamoun Zahri. Pour ce dernier, il s’agit d’inscrire le festival de Chefchaouen dans une optique de développement. L’objectif recherché par l’organisation de cette rencontre réside dans la volonté d’activer la ville et d’épauler le développement de l’activité touristique par la mise en place d’une animation de qualité. Cette année, l’organisation du festival entend frapper fort en amenant une grosse pointure du raï: Khaled. Ce dernier devra animer la première des soirées organisées sur la grande scène du festival qui siégera cette année au stade municipal de la ville. Si les organisateurs n’ont pas voulu se prononcer sur le cachet de l’artiste, ils ont par contre rassuré ses fans: l’artiste devrait ainsi chanter en public en avant-première quelques morceaux de son dernier album. Pour donner la réplique, c’est Nass Al Ghiwane, la mythique bande marocaine, qui présentera un récital dans la plus pure tradition des héritiers de Larbi Batma. Le festival, en plus d’autres artistes issus de la scène locale, comptera aussi avec la présence d’artistes et de groupes issus du Venezuela, de Cuba, en plus d’artistes espagnols. A noter que, pour cette édition, les organisateurs entendent pousser le bouchon encore plus loin. Pour faire plaisir aux festivaliers de l’année qui demandaient plus, il a été prévu cette année de faire appel à des DJ pour terminer les soirées en beauté, transformant pendant trois nuits Chefchaouen en piste de danse géante. Afin de combler l’insuffisance en espaces d’accueil de la ville, un bivouac est prévu. Des tentes permettront d’offrir le gîte et le couvert ainsi que la détente aux festivaliers. L’événement n’oublie pas les enfants pour lesquels un espace, équipé en gonflables, permettra de leur assurer l’animation nécessaire. Le volet culturel du festival se trouve renforcé cette année. Le théâtre y sera présent à travers les représentations de deux pièces par les troupes Appinum et Madina Assaghira. Il est prévu aussi de passer en revue l’histoire récente de la ville à travers les «instantanés» du photographe officiel de la ville pendant la colonisation, Francisco Garcia Cortes.De notre correspondant Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc