×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Une minoterie numérisée à Had Soualem

    Par L'Economiste | Edition N°:1975 Le 10/03/2005 | Partager

    . L’unité sera inaugurée en juillet prochain . Un investissement de 100 millions de DH. Capacité de production: 1 million de quintaux/anA mi-chemin entre les Doukkala et la Choauia, se dresse le nouveau site de Manafid Al Houboub, une minoterie spécialisée dans la transformation de blé tendre. Situé à Had Soualem, exactement à 70 km du port de Jorf Lasfar et à une vingtaine de km de Casablanca, le projet est dans sa dernière phase de réalisation. Il s’étend sur une superficie de 2.000 mètres carrés répartis entre les bâtiments administratifs, les silos, une aire d’extension et autres annexes. Le bâtiment et les 5 silos ont été construits de manière à permettre une économie d’espace, de transport de blé tendre et donc d’énergie, soulignent les promoteurs du projet. Quant aux équipements importés de Suisse et de France, en cours d’installation, ils répondent aux standards européens, avec un système de télégestion programmable et des logiciels permettant la surveillance et la simplification de la mise en service, selon les responsables. La capacité de production annuelle est d’environ 1 million de quintaux, indique Embark Moghli, DG de Manafid Al Houboub. Selon lui, la capacité de stockage des 5 cellules de silos est d’environ 10.000 tonnes à raison de 2.000 chacune.Cette minoterie représente un investissement de 100 millions de DH répartis entre terrains, équipements et construction, explique le DG. Le capital social, de 91 millions de DH, est réparti entre l’Organisation arabe pour l’investissement et le développement agricole, AAID (30%), l’Union des coopératives (UNCAM) à raison de 31,5% ainsi que onze coopératives agricoles, déclare Mohamed Essaadi, directeur financier de l’UNCAM.Ce «projet pilote dans le monde arabe et en Afrique», comme le présente l’AAID, comprend une seconde phase avec le doublement de la capacité de production à moyen terme. Ce qui portera l’investissement à 500 millions de DH. L’expérience sera reconduite dans le Gharb, exactement à Kénitra, avec un projet de la même envergure, est-il annoncé. Avec cette deuxième minoterie, il est prévu de passer à une capacité de production quotidienne de quelque 2.600 q et 20.000 tonnes de capacité de stockage. Quant à l’écrasement, il doit atteindre 156.000 tonnes et ce, dans les deux régions. Pour l’unité de Had Soualem, le site sera livré clés en main dès juin prochain. L’inauguration officielle est prévue pour le mois suivant.Selon les investisseurs, une fois opérationnelle, la minoterie de Had Soualem permettra de produire 5 variétés: la farine nationale de blé tendre (FNBT), la farine de luxe, la farine fleur, celle ronde et enfin le son. Le volume de production annuelle de la minoterie de Had Soualem atteindra 90.000 tonnes de produit fini. Selon les estimations, la production annuelle sera de 40.500 t pour la farine de luxe, 10.800 t pour la FNBT, 9.000 pour la farine fleur et autant pour la farine ronde. S’y ajoutent quelque 20.000 tonnes pour le son. L’intérêt, selon les actionnaires, est de répondre aux besoins croissants en farine et sous-produits de la minoterie et soutenir la production de son. Grâce à cet investissement, un centaine d’emplois directs seront créés et presque le double indirectement. Ainsi, quelque 116 postes fixes seront générés dans les différentes spécialités de la minoterie (tri, mouture, ensachage, gestion, commercialisation, transport...).L’utilisation des nouvelles technologies et l’adoption d’une démarche qualité devront permettre, est-il souligné, d’améliorer la qualité de la farine mise sur le marché ainsi que la valeur ajoutée d’environ 7 à 8%. Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc