×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
International

Une firme de Dubaï mise gros en Turquie

Par L'Economiste | Edition N°:2126 Le 10/10/2005 | Partager

. Elle investit cinq milliards de dollars à Istanboul DUBAI International Properties, une entreprise immobilière basée aux Emirats arabes unis, s’est engagée à investir cinq milliards de dollars dans des projets à Istanbul, ont indiqué vendredi 7 octobre des responsables turcs. L’accord entre la compagnie et la mairie d’Istanbul a été signé tard jeudi 6 octobre lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, ancien maire d’Istanbul, et le prince héritier de Dubaï, Cheikh Mohammad bin Rashed al-Maktoum, a affirmé la municipalité. Les investissements devraient se concentrer dans les secteurs du tourisme, des transports et de l’énergie, a précisé la mairie, sans donner plus de détails. Le quotidien Milliyet a rapporté que Dubaï International Properties participerait à la construction et à la gestion de projets développés par la municipalité d’Istanbul, la plus grande ville de Turquie, avec quelque 12 millions d’habitants et un secteur de l’immobilier en pleine explosion. Ces projets comprennent la construction d’hôtels, de centres d’affaires et de centres commerciaux, de complexes résidentiels et d’espaces de divertissement, sur les rives orientale et occidentale de la ville, a indiqué Milliyet.Erdogan a noté qu’il s’agissait là du premier investissement direct étranger depuis le lancement, tôt mardi 5 octobre, de négociations d’adhésion entre la Turquie et l’Union européenne. Erdogan a effectué une visite la semaine dernière aux Emirats arabes unis (devenus au cours des dernières années un centre d’affaires majeur pour la région) pour développer la coopération économique bilatérale turco-émiratie.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc