×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Une délégation sud-coréenne à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:967 Le 28/02/2001 | Partager

De notre correspondante, Mouna KHAMLICHI. Un protocole d'amitié et de coopération dans les domaines culturel, social et économique sera prochainement signé. Les échanges commerciaux entre les deux pays s'élèvent à 130 millions de dollars annuellementC'est dans le cadre d'une coopération entre les villes de Suwon en Corée du Sud et Fès, classée patrimoine universel par l'UNESCO, qu'une délégation sud-coréenne s'est rendue à la capitale spirituelle dimanche dernier. En compagnie de l'ambassadeur de Corée du Sud M. Ju Chul-Ki et M. Abderahim Filali Baba, président de la communauté urbaine de Fès, la délégation a profité de sa tournée pour se rendre à l'inauguration de l'exposition de Hyundaï qui se déroule du 25 février au 5 mars. La visite de la Chambre de Commerce et de Services, de la Chambre de l'Artisanat et d'unités industrielles étaient également au programme.“L'objectif de cette visite est de consolider les liens entre les deux villes. Un protocole d'amitié et de coopération dans le domaine culturel, social et économique sera prochainement signé. Le plus important est de créer des intérêts communs entre les deux villes Fès et Suwon tout particulièrement”, déclare M. Filali Baba. En tout cas, c'est un bilan positif que dresse M. Lee Moo Kwang, vice-maire de la ville de Suwon. “Fès présente de grandes potentialités de développement et nous sommes toujours en train d'étudier les futurs liens à établir avec la capitale spirituelle”, dit-il. Rappelons qu'en termes commerciaux, les échanges mutuels s'élèvent à 130 millions de dollars annuellement. Le Maroc importe près de 90 millions de dollars (en chimie, électroménager, voitures…) et la Corée de son côté quelque 40 millions de dollars (principalement du phosphate). “Ce volume reste encore insuffisant. Nous espérons que les échanges se multiplieront davantage et que cette visite se soldera par un plus grand rapprochement entre nos deux pays”, conclut M. Chul-Ki.


. Séminaire à Settat sur l'environnementUn séminaire sur l'impact des rejets industriels sur l'environnement sera organisé demain 1er mars par la CCIS de Settat. Cette rencontre, qui sera tenue au siège de la commune, associe pour son organisation l'Association des Industriels de Settat et la RADEEC. L'objectif de ce séminaire est de sensibiliser les industriels à l'impact du déversement des eaux usées industrielles sur la pollution des eaux souterraines de la région, ainsi qu'au respect des normes environnementales. Il s'agit aussi de garantir une performance satisfaisante des réseaux d'assainissement et du projet de la station d'épuration de la ville. Cette rencontre, qui sera animée par des experts en environnement, sera une occasion pour informer les industriels sur les moyens d'appui existants pour la mise en place des stations de prétraitement, en l'occurrence le programme Fodep (Fonds de Dépollution Industrielle). . Des agriculteurs s'opposent à la construction d'un pontLes habitants des douars Laamamacha et D'Ladla (Commune de Sidi Laïdi) se sont opposés à la construction, à l'entrée de la ville de Settat, d'un pont sur l'autoroute Casablanca-Settat. Ces habitants estiment que ce pont entrave leurs activités agricoles en raison de son étroitesse.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc