×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Une bonne semaine boursière pour les pays du Golfe

    Par L'Economiste | Edition N°:469 Le 23/03/1999 | Partager

    Le marché boursier saoudien a terminé la semaine en tête des marchés arabes. Dopé par le redressement des cours du brut, il a réalisé une progression hebdomadaire de 3,8%, selon l'institut Bakheet Financial Advisors (Ryad). L'indice du Centre national des informations financières et économiques, NCFEI, a clôturé jeudi, dernier jour ouvrable, à 1.365,50 points. Les autres bourses des pays du Golfe ont légèrement progressé cette semaine, à l'exception de celle du Koweit et surtout d'Oman.
    Ainsi, la Bourse qatariote a gagné 0,6%. L'indice DSM (Doha Stock Market) s'est établi à 131,47, alors que l'indice BSE (Bahrein Stock Exchange) de la Bourse bahreinie a clôturé à 2.071,16 en hausse de 0,1% par rapport à la semaine précédente.
    La même tendance a été observée au marché non officiel des Emirats Arabes Unis où l'indice NBAD (National Bank of Abu Dhabi) a grimpé de 0,1% à 3.736,70 points.
    A l'opposé, la Bourse koweitienne a poursuivi sa chute, cédant 0,9%. L'indice KSE (Kuwaet Stock Exchange) n'a pas dépassé les 1.509,10 points. A rappeler que la place avait déjà accusé un recul de 4,1% la semaine précédente. La plus mauvaise performance a une nouvelle fois été réalisée par la Bourse de Mascate (Sultanat d'Oman) qui a perdu 3% cette semaine. L'indice MSM (Muscat Securities Market) est tombé à 206,88 points. La bourse avait perdu plus de 50% de sa valeur en 1998.

    En dehors des pays du Golfe, les marchés étaient plutôt à la baisse, sauf pour la Bourse marocaine qui est remontée de 2,9%. L'indice CSE (Casablanca Stock Exchange) a atteint 804,08 points.
    Les Bourses tunisienne, égyptienne et libanaise ont également perdu du terrain. En Tunisie, les prises de bénéfices ont été salutaires. Elles ont engendré une chute de 2,8%. L'indice BVM (Bourse des Valeurs Mobilières) a clôturé la semaine à 571,07 points. L'indice général de la Bourse égyptienne (ESE) a fléchi de 1% à 460,06 points. A la Bourse de Beyrouth, l'indice BLOM de la Banque du Liban et d'Outre-Mer a terminé la semaine à 709,52, soit une performance hebdomadaire de -2,5%. Les analystes expliquent cette baisse par les mauvaises performances de l'action «Solidere» qui est descendue pour la première fois sous les 8 Dollars vendredi. Il s'agit de la société privée chargée de la reconstruction du centre-ville de Beyrouth. Le mal a été moindre pour la Jordanie où l'indice AFM (Amman Financial Market) a terminé à 181,87 points, en baisse de 0,7%.

    Hanaâ FOULANI (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc