×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Une bonne semaine boursière pour les pays du Golfe

    Par L'Economiste | Edition N°:469 Le 23/03/1999 | Partager

    Le marché boursier saoudien a terminé la semaine en tête des marchés arabes. Dopé par le redressement des cours du brut, il a réalisé une progression hebdomadaire de 3,8%, selon l'institut Bakheet Financial Advisors (Ryad). L'indice du Centre national des informations financières et économiques, NCFEI, a clôturé jeudi, dernier jour ouvrable, à 1.365,50 points. Les autres bourses des pays du Golfe ont légèrement progressé cette semaine, à l'exception de celle du Koweit et surtout d'Oman.
    Ainsi, la Bourse qatariote a gagné 0,6%. L'indice DSM (Doha Stock Market) s'est établi à 131,47, alors que l'indice BSE (Bahrein Stock Exchange) de la Bourse bahreinie a clôturé à 2.071,16 en hausse de 0,1% par rapport à la semaine précédente.
    La même tendance a été observée au marché non officiel des Emirats Arabes Unis où l'indice NBAD (National Bank of Abu Dhabi) a grimpé de 0,1% à 3.736,70 points.
    A l'opposé, la Bourse koweitienne a poursuivi sa chute, cédant 0,9%. L'indice KSE (Kuwaet Stock Exchange) n'a pas dépassé les 1.509,10 points. A rappeler que la place avait déjà accusé un recul de 4,1% la semaine précédente. La plus mauvaise performance a une nouvelle fois été réalisée par la Bourse de Mascate (Sultanat d'Oman) qui a perdu 3% cette semaine. L'indice MSM (Muscat Securities Market) est tombé à 206,88 points. La bourse avait perdu plus de 50% de sa valeur en 1998.

    En dehors des pays du Golfe, les marchés étaient plutôt à la baisse, sauf pour la Bourse marocaine qui est remontée de 2,9%. L'indice CSE (Casablanca Stock Exchange) a atteint 804,08 points.
    Les Bourses tunisienne, égyptienne et libanaise ont également perdu du terrain. En Tunisie, les prises de bénéfices ont été salutaires. Elles ont engendré une chute de 2,8%. L'indice BVM (Bourse des Valeurs Mobilières) a clôturé la semaine à 571,07 points. L'indice général de la Bourse égyptienne (ESE) a fléchi de 1% à 460,06 points. A la Bourse de Beyrouth, l'indice BLOM de la Banque du Liban et d'Outre-Mer a terminé la semaine à 709,52, soit une performance hebdomadaire de -2,5%. Les analystes expliquent cette baisse par les mauvaises performances de l'action «Solidere» qui est descendue pour la première fois sous les 8 Dollars vendredi. Il s'agit de la société privée chargée de la reconstruction du centre-ville de Beyrouth. Le mal a été moindre pour la Jordanie où l'indice AFM (Amman Financial Market) a terminé à 181,87 points, en baisse de 0,7%.

    Hanaâ FOULANI (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc