×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Une batterie de mesures pour dynamiser le marché de la dette intérieure

Par L'Economiste | Edition N°:964 Le 23/02/2001 | Partager

• Communication mensuelle au lieu de trimestrielle, élargissement des gisements des lignes, baisse de la valeur nominale des bons du Trésor…• Besoins du Trésor à moyen et long termes en 2001 sur le marché des adjudications: 24 à 25 milliards de DHAprès la Bourse, Oualalou s’attaque au marché de la dette intérieure. Entouré de ses proches collaborateurs, dont le nouveau secrétaire général des Finances M. Abderrazak Lazrak, le ministre des Finances a dévoilé(1) les principaux axes des réformes destinés à développer ce compartiment du marché.Arrive en tête, l’amélioration de l’information des investisseurs pour contribuer davantage à la stabilité du marché. Dans ce sens, les besoins du Trésor seront, à partir du mois prochain, annoncés sur une base mensuelle et non plus trimestrielle. A cela s’ajoutent l’élargissement des gisements des lignes en fixant le plafond aux alentours de 1,5 milliard de DH au lieu de 1 milliard actuellement et le regroupement des lignes à faible gisement.Deux mesures qui devraient principalement permettre l’accroissement de la liquidité et le développement des transactions sur le marché secondaire. Pour élargir l’accès à d’autres catégories d’épargnants, M. Oualalou a annoncé une baisse de la valeur nominale des bons du Trésor émis par adjudication de 250.000 à 100.000 DH.Autres mesures, la mise en place d’une loi cadre destinée à régir les transactions temporaires sur le marché secondaire et la révision de la convention liant les IVT au Trésor. Cette convention, dont la formule finale sera dévoilée dans les semaines qui viennent, porte notamment sur l’obligation des IVT de coter en permanence un panel de lignes couvrant les principales maturités.Pour ce qui est des bons sur formule à 6 mois émis auprès du public, M. Oualalou a annoncé leur indexation aux bons à 26 semaines émis par adjudication et ce, depuis le 1er février. L’objectif, selon l’argentier du pays, est “d’harmoniser l’évolution de cette rémunération avec les conditions prévalant sur le marché des adjudications qui devient ainsi la référence”.Sur le registre des besoins à moyen et long termes en 2001, le Trésor annonce un financement à couvrir sur le marché des adjudications de l’ordre de 24 à 25 milliards de DH. Ces besoins sont ventilés comme suit: environ 15 milliards en renouvellement des tombées en principal de la dette en stock à fin 2000 et un recours additionnel situé entre 9 et 10 milliards.Contexte oblige, une telle rencontre ne pouvait omettre le chèque de 23 milliards de DH fraîchement encaissé par l’Etat marocain. Encore une fois, le Trésor a réaffirmé son intention de maintenir son intervention sur le marché primaire pour éviter un scénario tel que celui de la deuxième licence GSM (été 99). “Ceci permettra de lisser les besoins d’endettement dans le temps afin d’assurer une certaine stabilité des taux d’intérêt”, souligne M. Oualalou.Le retour sur les marchés internationaux a une nouvelle fois été évoqué. L’objectif ultime est de limiter les ponctions sur les ressources internes, de contribuer à la stabilité des taux mais aussi des autres compartiments du marché (marché monétaire, bourse). Yousra MAHFOUD(1) C’était lors d’un point de presse sur les émissions du Trésor en 2001, organisé hier au Ministère des Finances en présence de la presse et des différents IVT (Intermédiaires en Valeurs du Trésor). Il s’agit de la deuxième rencontre après celle de juillet 1999

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc