×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un salon pour la chaîne logistique

Par L'Economiste | Edition N°:2156 Le 23/11/2005 | Partager

. La 1re édition de «logi.ma» se déroulera du 1er au 3 décembre à Casablanca. Une cinquantaine d’exposants dont des ténors étrangers LES logisticiens marocains ont désormais leur rendez-vous professionnel. La première édition de «logi.ma» aura lieu du 1er au 3 décembre au centre d’expositions et de conférences de l’Office des Changes à Casablanca. C’est ce qu’ont annoncé les organisateurs lors d’une conférence de presse tenue lundi 21 novembre à Casablanca. Il s’agit d’un meeting fédérateur pour tous les métiers liés à la chaîne logistique, qui seront chacun représenté par des professionnels de renom. Plus de 50 exposants dont des ténors internationaux (Geodis, Exel…) seront au rendez-vous. Ces derniers ont manifesté un grand intérêt pour l’événement qui sera l’occasion de faire connaître leurs prestations et de se rapprocher des demandeurs potentiels. Il offre également la possibilité de nouer des partenariats pour offrir des prestations intégrées. Prendront part aussi à ce salon, les centres de formation spécialisés dans ce créneau, et les cabinets-conseil intégrants ce métier parmi leurs prestations. «Ce rendez-vous est non seulement l’occasion de faire des affaires, mais de plus, nous essayerons à travers les conférences programmées, de sensibiliser les entreprises aux bienfaits d’une bonne gestion de la chaîne logistique», explique Abdelali Berrada, président du salon, qui opère aujourd’hui son grand come-back après des années passées dans le secteur du textile-habillement. Grâce à son expérience, la chaîne logistique n’a aucun secret pour lui. Le salon a prévu, en marge de ses activités, une série de conférences traitant du concept de la chaîne logistique, de son développement et des questions relatives à son évolution au Maroc. Les coûts de la logistique pèsent énormément sur la compétitivité des entreprises. La bonne gestion de la chaîne est devenue un facteur déterminant dans le degré de compétitivité. Il est davantage ressenti dans certains secteurs, tels que l’agroalimentaire ou le textile, qui sont tenus de détailler l’intégralité de l’itinéraire poursuivi par leurs produits jusqu’au client final. «Les entreprises marocaines n’ont pas le choix; à défaut de mettre à niveau leur chaîne logistique, elles subiront la loi des étrangers qui viendront les chasser de leur propre marché», réplique Berrada. La chaîne logistique est scindée en une multitude de métiers, qui doivent se concilier pour aboutir à une prestation parfaite. Celle-ci nécessite des systèmes d’informations performants, capables de bien suivre le déroulement de la chaîne logistique. Dans sa gestion interne, l’entreprise est tenue d’optimiser les flux logistiques considérés comme facteur-clé dans l’économie des coûts.Nouaïm SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc