×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Un salon des technologies de l'environnement en avril 2001

    Par L'Economiste | Edition N°:913 Le 11/12/2000 | Partager

    . Ce sera l'occasion de découvrir les dernières innovations dans le domaineLa Foire Internationale de Casablanca accueillera, du 11 au 14 avril 2001, la première édition du Salon international des technologies et équipements de l'environnement (SITEE). Cette manifestation est organisée par l'agence Nadar sous l'égide du Département de l'Environnement, en partenariat avec la Fédération de la chimie-parachimie et du Centre Marocain de la Production Propre. Ce sera l'occasion de permettre aux entreprises marocaines ayant des problèmes liés à l'environnement de rencontrer des experts. Ce forum de rencontres d'affaires devra déboucher sur des contrats de collaboration entre les différents acteurs économiques. Parallèlement, une tribune de renseignement sera mise en place afin d'informer le grand public des efforts entrepris en matière de protection de l'environnement. Les organisateurs tablent sur une centaine d'exposants, dont quelques sociétés françaises et canadiennes. L'exposition est prévue sur une superficie de 5.000 m2 couverts. Des sociétés de collecte, transport, tri, traitement et recyclage de déchets exposeront leurs nouveautés. Le secteur de l'énergie proposera son matériel de production, stockage, isolation, récupération de chaleur, application thermique, etc. La branche de la pollution atmosphérique aura également sa place lors de cette foire. Ce salon dédié aux technologies de l'environnement tente d'attirer l'attention des professionnels sur la nécessité de préserver les richesses, la beauté et l'environnement du pays. Une telle conscience a aussi des fondements économiques dans la mesure où les exigences environnementales sont de plus en plus intégrées dans les transactions commerciales internationales.M. K.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc