×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Un salon dédié au football africain

    Par L'Economiste | Edition N°:2685 Le 03/01/2008 | Partager

    . Foot Expo se déroulera en mai à Casablanca«Mettre joueurs, dirigeants, fédérations, clubs, écoles de football et entreprises… au devant de la scène internationale footballistique». Tel est l’objectif des organisateurs du Foot Expo, qui se veut un salon international consacré au football en Afrique à destination à la fois des professionnels (mise en relation internationale) et du grand public (fans de ce sport populaire). La première édition est prévue en mai 2008 à Casablanca avec comme thème général: «Les ambitions du football africain». Foot Expo s’inscrit ainsi «dans une perspective d’évolution du football à travers l’exemple africain». D’ailleurs, son annonce officielle est prévue pour le mardi 15 janvier à Casablanca. Il s’agit d’un rendez-vous orchestré par «Sport & Talents by Public Evénements». Une idée bien ficelée de Othmane Benabdeljelil, connu à travers des émissions de télé-réalité, à savoir Lalla Laârossa ou encore Al Kadam Addahabi. Foot Expo n’est pas exclusivement axé sur le football continental. Il est largement ouvert sur le Monde. Comment? «De par sa riche programmation et grâce à la position géostratégique du Maroc en Afrique», indique Wahid Fakhreddine, membre du comité du pilotage du salon et chargé de la conception et du développement de l’événement. Pour lui, «le Maroc reflète un positionnement stratégique en matière de communication». Le salon est axé sur 3 volets, à savoir l’exposition, le forum et l’animation sportive.«Une des voies de développement durable pour l’Afrique, est de se doter d’une manifestation de dimension internationale à destination du monde du football qui sera une immense opportunité pour le secteur du football au niveau continental», ajoutent les organisateurs. Une mobilisation est nécessaire pour l’aider à canaliser ses forces, à mieux s’organiser pour faire face à la concurrence sur la scène internationale et à valoriser ses richesses. L’idée aussi est d’ouvrir le foot à de nouveaux horizons et surtout contribuer à sa mise à niveau en Afrique. En effet, le sport, et précisément le football, n’a pas de frontière. Cette compétition a, des années durant, acquis une capacité «à faire tomber les barrières, intensifier la compréhension entre les peuples et permettre le partage des expériences». Cependant, en Afrique, «l’amateurisme continue à entraver l’ascension du football», de l’avis des organisateurs de Foot Expo. Les clubs et les fédérations vivent de subventions versées par l’Etat et ne se soucient point de développer leurs propres ressources financières. Au Maroc, certains clubs de football sont au seuil du professionnalisme. Certains clubs souffrent d’absence de moyens financiers, ce qui freine leur enthousiasme et la dynamique des sportifs et des entraîneurs. Toutefois, le Maroc demeure un potentiel organisateur de grands événements footballistique tels la Coupe d’Afrique des nations, voire la Coupe du monde.Côte chiffre, chaque année, le football mondial génère plus de 57 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Le club de football le plus riche du monde génère plus de 358 millions de dollars. Des chiffres qui font réfléchir plus d’une multinationale! D’ailleurs, un appel est lancé à travers cet événement pour communiquer «à travers le football».Fatim-Zahra TOHRY

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc