×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Un programme de rachat pour Timar

    Par L'Economiste | Edition N°:2886 Le 22/10/2008 | Partager

    . Une opération qui porte sur 19.500 actions. La valeur globale des actions plafonnée à 8,7 millions de DHTIMAR régularise ses cours. Pour atténuer les variations de ses titres sur le marché boursier, la société de transport et logistique opte pour un programme de rachat de ses actions. «Il s’agit d’interventions en contre-tendance des variations du cours sur le marché, destinées à parer aux hausses et aux baisses que le titre de la société a pu subir», explique-t-on à Timar.C’est sur un maximum de 19.500 titres (10% du capital) que la société entamera sa régularisation fin octobre. La fourchette de l’intervention est située entre 300 et 449 DH. Plafonnée à 8,7 millions de DH, la valeur globale des titres sera inférieure au montant des réserves de la société. «Les titres rachetés ne seront pas annulés, ce qui n’aura aucune incidence sur les comptes de la société autre que l’enregistrement de plus ou moins-values éventuelles» assure-t-on à la société.Les rachats, étalés sur 12 mois, seront exclusivement financés par facilité de caisse (au taux du marché) et par la trésorerie. Cette dernière s’élève d’ailleurs à 13,6 millions de DH. «Ces mesures sont destinées à repositionner la société sur le marché financier loin d’un positionnement de 3e compartiment», affirme le management de l’entreprise. Il faut dire que, depuis son introduction en Bourse, l’action Timar a connu son lot de performances et de contre-performances.Volatile depuis le début de l’année, le cours s’était d’abord inscrit dans une phase haussière. En juillet 2007, il atteint ses plus hauts historiques, culminant à 487 DH. Mi-décembre, la valeur enregistre un bas annuel de 380 DH. Le premier semestre 2008, marqué par la reprise générale du marché, verra l’action rebondir pour franchir le seuil de 450 DH. Cependant, le titre n’a pas échappé à la morosité du marché boursier amorcée au second trimestre. C’est d’ailleurs autour de 320 DH que la valeur s’affiche aujourd’hui en Bourse.Rappelons que sur un an (glissant à fin septembre 2008), les échanges de l’action Timar sur le marché central ont capitalisé 34.136 titres pour un volume de 27,8 millions de DH. Le cours moyen pondéré s’est situé autour de 408 DH.Mohamed MOUNADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc