×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie Internationale

    Un petit fonds de la francophonie pour le Sud

    Par L'Economiste | Edition N°:592 Le 10/09/1999 | Partager

    · Un film et un documentaire marocains retenus par la Commission
    · La production télé occupe la première place dans les subventions
    · La prochaine session d'attribution des fonds est prévue pour novembre 1999


    Le Fonds Francophone de Production Audiovisuelle du Sud a attribué en juillet dernier, une subvention globale qui s'élève à 5,1 millions de Francs français (8,3 millions de DH) à 30 nouveaux projets. L'aide octroyée concerne aussi bien la production, la post-production que la distribution. Lors de la deuxième réunion organisée à Liège en Belgique, le Fonds a examiné 68 projets. La sélection s'effectue à travers une commission composée d'une dizaine de professionnels dans le domaine audiovisuel. Ces derniers représentent les pays du Sud et du Nord de la Francophonie. Le Fonds est l'un des mécanismes mis en place par l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie pour appuyer les médias d'expression française dans les pays du Sud.

    Neuf productions cinéma


    Pour cette session, "les critères de sélection des projets ont été révisés dans l'objectif d'élargir les domaines d'intervention", soulignent les responsables de l'Agence. L'accent a été également mis sur le développement des sociétés de production et la promotion des jeunes créateurs, ajoutent-ils. Le montant de la subvention n'a pas pour autant augmenté. Il ne dépasse pas une moyenne de 5 millions de FF.
    En ce qui concerne la production cinématographique, neuf projets ont été retenus dont un marocain. Il s'agit de Yacout signé par le réalisateur. Les pays qui ont également bénéficié de cette subvention sont la Tunisie, le Sénégal, le Mali et la Côte-d'Ivoire. Au niveau de la production télé, huit documentaires, six séries et quatre téléfilms ont été sélectionnés. Figure sur la liste des documentaires, un projet maroco-belge, "Passage à blanc ou la couleur blanche", conçu par Hassan Benjelloun. Le Fonds a accordé des subventions pour les projets issus d'autres pays comme le Sénégal, le Cambodge et Djibouti.

    23 projets pour plus de 5 millions de FF


    En matière de séries télévisées, la Commission a accordé une subvention à deux projets originaux. Il s'agit de "L'habitat traditionnel" et de la "Vie de femmes" signées respectivement par des réalisateurs et des réalisatrices du Sud. Le Fonds n'indique pas pour autant les noms de ces auteurs. Les quatre téléfilms qui ont bénéficié de la subvention sont issus du Mali, du Cameroun, du Burkina Faso et du Vietnam. Seuls deux projets de post-production et un seul de distribution ont bénéficié de la subvention du Fonds Francophone.
    Lors de sa première réunion datée de mars 1999, le Fonds a retenu 23 projets pour un montant global de plus de 5 millions de FF. C'est au mois de novembre qu'aura lieu à Ottawa les délibérations de la troisième et dernière session pour la saison 99.


    Carte de visite


    Fondé en 1988, le Fonds Francophone de production audiovisuelle du Sud dispose d'un budget annuel de 20 millions de FF (32,6 millions de DH). Il est géré par l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie et le Conseil International des Radios et Télévisions d'Expression Française.
    47 Etats sont représentés à l'Agence intergouvernementale francophone. Le travail de cette Agence est régi par l'Organisation Internationale de la Francophonie.
    Avec le Fonds d'appui à la presse écrite et le réseau des radios locales en Afrique et en Asie, c'est le troisième dispositif d'aide aux médias francophones mis en place par l'Agence intergouvernementale.

    Mohamed DOUYEB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc