×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Un nouveau plan d’aménagement à l’étude

Par L'Economiste | Edition N°:3316 Le 09/07/2010 | Partager

Les plans d’aménagement urbain de la capitale, de Salé et celui de Témara sont arrivés à terme en 2009. Depuis plusieurs mois, l’Agence urbaine de la région de Rabat s’est penchée sur la préparation des nouveaux documents qui devraient répondre aux besoins futurs d’urbanisation et de développement de la région dans son ensemble. Khalid Ouaya, fraîchement nommée à la tête de cet établissement, fait le point sur l’état d’avancement de ce chantier lancé en 2008.- L’Economiste: Où en est la préparation des nouveaux plans d’aménagement urbain (PAU) de Rabat, Salé et Témara?- Khalid Ouaya: Le travail se trouve à un stade avancé. La partie diagnostic est complètement achevée et on passe maintenant à l’avant-dernière étape dans laquelle on entame maintenant les concertations avec les services de la wilaya et les élus pour recueillir leurs éventuelles suggestions sur le projet du PAU. Le premier jet sera envoyé par la suite pour examen par la commission technique locale où les services extérieurs sont représentés. Les remarques seront notifiées par BV au bureau d’études pour faire le nécessaire avant de soumettre le dossier à l’enquête publique et son envoie après à la commission centrale au ministère de l’Habitat. Selon le calendrier, tout cela doit en principe se faire au maximum en 6 mois.- Quel est l’objectif de ces études des PAU?- Ces études vont permettre la révision et la mise en cohérence de l’ensemble des documents d’urbanisme régissant le territoire de chaque ville. Et également la réalisation d’un projet urbain s’appuyant sur une stratégie économique sociale et environnementale ainsi qu’une politique de marketing territorial en vue de renforcer l’attractivité de la ville. La prise en considération de la dynamique des villes limitrophes est également recherchée. Cela dans le cadre d’une cohérence et d’une complémentarité interactive entre ces entités territoriales. Sur ce volet, il faut signaler qu’à côté des PAU, l’agence a lancé l’élaboration d’un plan d’aménagement unifié pour les trois villes qui aura une vision globale dans lequel seront pris en considération les problématiques de transport et de mobilité. Ce travail a été confié au même bureau d’études l’APUR (Atelier parisien d’urbanisme) qui est chargé de la préparation des PAU des trois villes. - Où en est le projet d’urbanisation du plateau d’Akkrach?- Le plan d’aménagement a été réalisé et homologué en novembre 2008. Il s’agit d’un grand site de 1.100 ha dont 919 ha urbanisables qui constitue l’unique réserve foncière d’extension de la capitale. Mais son aménagement pose un problème du fait que la majorité des terrains est de propriété privée: 90% de la superficie totale est sous la main de 10% des propriétaires. Maintenant il faut réfléchir comment mobiliser les investissements, qui seront énormes, pour réaliser les travaux d’aménagement notamment des axes structurants du site. Ce travail pourra être confié à un opérateur public ou privé ou à une société mixte dans laquelle pourront prendre part les propriétaires des terrains. Tous les scénarios restent possibles.Propos recueillis par N. E. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc