×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:3180 Le 29/12/2009 | Partager

. Le réveillon chez les pères bénédictinsL'invitation lancée par des moines bénédictins à venir passer le réveillon du Nouvel An dans leur monastère de Tyniec (sud de la Pologne) inspire de nombreux volontaires prêts à y sacrifier un bal traditionnel. «L'an dernier, le monastère a accueilli 60 personnes. Cette année, il y a eu des centaines d'appels et toutes nos 89 places sont réservées depuis le début décembre«, a déclaré Jadwiga Pribyl, une responsable de l'Institut culturel des bénédictins. Pour un prix de 80 zlotys (19 euros) par jour, les invités sont logés dans des cellules de moines et nourris pendant trois jours. Ils participent à la vie monastique, assistent aux messes et aux récollections. «Tous ceux qui désirent approfondir leur amitié avec le Christ sont invités à cette retraite spirituelle pour rénover leur foi«, indique l'Institut sur son site internet. Le 31 décembre à minuit, «il n'y aura pas de folies ni de feux d'artifice, juste une messe suivie d'un thé dans l'enceinte du monastère millénaire de Tyniec», indique Pribyl.La Pologne est un pays catholique à 90% et les messes dominicales y attirent traditionnellement de très nombreux fidèles.. Un parking réservé aux femmesUn parking réservé à l'usage exclusif des femmes vient d'ouvrir dans la province chinoise du Hebei, en tout cas pour celles qui ne prendront pas ombrage du fait que les emplacements sont plus larges et la signalisation plus voyante. Wang Zheng, un responsable du centre commercial de Wanxiang Tiancheng dans la ville de Shijiazhuang, a expliqué que ce nouveau parking avait été conçu pour «répondre à la perception forte de la couleur chez les femmes et à leur appréciation différente de la distance«. Les places sont d'un mètre plus larges que la normale, indique Wang.. Elle accouche dans une gendarmerieLe 24 décembre, une jeune femme a donné naissance à une petite fille dans une gendarmerie. La petite Mathilda est née à 21h29 le jeudi 24 décembre. «Les parents se sont présentés chez nous vers 20H30 parce que la future maman ne se sentait pas très bien«, a expliqué un gendarme. «Comme elle ne pouvait plus bouger, nous avons appelé le SAMU et les pompiers, et elle a accouché ici, à la gendarmerie«, a-t-il ajouté. La mère et sa petite fille ont ensuite été transportées à l'hôpital. . L’or augmente, ils vendent leurs dentsDes centaines de Britanniques qui possèdent des appareils dentaires en or profitent de l’augmentation du prix du précieux métal pour les revendre. En effet, des patients peuvent être allergiques au nickel. En Grande-Bretagne, on remplace donc pour eux les appareils dentaires traditionnels en appareils en plaqué or. Environ 8,5 grammes d’or sont alors utilisés. Dans plusieurs cabinets dentaires, il a été remarqué une nouvelle tendance : les patients qui possèdent des bagues en or les conservent après qu’elles ont été retirées par le dentiste. Ils les revendraient ensuite, suivant le cours de l’or. L’or a atteint 1.226 dollars l’once ce mois-ci, ce qui pousse de plus en plus les anciens détenteurs d’appareils dentaires en or à les revendre. Une fois retirés de la bouche de leurs propriétaires, les appareils dentaires sont généralement jetés par le dentiste. Cependant, de plus en plus de clients demanderaient à les conserver pour les faire fondre ou les revendre.. Finie la gueule de bois?Des chercheurs anglais mettent au point un substitut à l'alcool qui provoquerait un sentiment de bien être sans les inconvénients liés à l'ivresse, rapporte le Telegraph. Cet alcool de synthèse a été développé par l'équipe du professeur David Nutt, récemment démis de ses fonctions d'expert en drogue du gouvernement britannique pour avoir déclaré que l'ecstasy et le LSD étaient moins dangereux que l'alcool. Ils concentrent leurs recherches sur les benzodiazépines, une classe de médicaments psychotropes qui comprend notamment le diazepam, ingrédient principal du Valium. Le produit obtenu serait dénué des effets négatifs de l'alcool, comme le changement d'humeur et l'addiction. En outre, la prise d'une simple pilule permettrait de retrouver son état normal instantanément. Bref, on pourrait boire sans être ivre. Ce qui aurait, selon le professeur Nutt, des effets très positifs en matière de santé publique et de finances. En 2007-2008, 800.000 admissions à l'hôpital et 6.500 décès en raison de l'alcool ont été enregistrés en Angleterre. Un fléau qui coûterait près de 3 milliards d'euros par an. Une telle substance devrait toutefois passer toute une batterie de tests cliniques, comme n'importe quel médicament, ce qui rend hypothétique une éventuelle mise sur le marché. . Rajeunir grâce au placentaL'esthéticienne Mona Mirza voit son salon se remplir d'une nouvelle clientèle composée d'hommes et de femmes impatients de tester son sérum de jeunesse à base de cellules de placenta. «La raison principale, qui explique l'efficacité du placenta humain, réside dans le fait qu'il est biologiquement identique à notre propre physiologie«, a-t-elle déclaré. «La molécule est absorbée à l'instant même où elle entre en contact avec la peau. Votre collagène commence alors à imiter le collagène du bébé ainsi que ses cellules. Ce n'est pas un corps étranger. Le processus d'imitation se poursuit environ trois mois après le premier traitement. Le traitement est mis au point en Amérique, mais les cellules sont issues de placentas de nouveau-nés en provenance de Russie. Le fournisseur américain de Mirza affirme qu'ils sont donnés volontairement. Cette technique controversée n'est cependant pas une nouveauté. De nombreuses personnalités telles que Jennifer Lopez, Simon Cowell ou encore Victoria Beckham l'utilisent régulièrement. Notons toutefois que ce traitement a un prix et pas des moindres: une séance de soins de 60 minutes coûte environ 190 euros.. Une chèvre mise sous les verrousUne chèvre arrêtée au milieu d'un carrefour bloquait la circulation dans la ville de Brême. La police a emmené l'animal au poste. Plusieurs policiers ont été appelés sur les lieux par des automobilistes impatients, afin de la capturer. Appelée Billy par les officiers, la chèvre a été attrapée après plusieurs tentatives. Elle a été mise dans une cellule, le temps que les policiers retrouvent son propriétaire. Sur le procès-verbal figure une seule et unique remarque: l'animal sentirait «très mauvais«. . Une caméra wi-fi dans les toilettes La police française recherchait un homme soupçonné d'avoir installé une caméra wi-fi dans les toilettes pour femmes d'un restaurant, images qu'il regardait ensuite sur l'écran de son ordinateur, tranquillement assis à une table de l'établissement. Le suspect «venait depuis une dizaine de jours chez nous. Il restait de longues heures et consommait régulièrement« tout en consultant ce qui semblait être un «pocket-PC« et prenait quantité de notes, donnant ainsi l'impression «de travailler«, a expliqué le patron d'un restaurant renommé du centre-ville de Strasbourg. La caméra, d'environ 4 cm, a été découverte par une jeune femme, posée à même le sol dans un placard installé sous un lavabo. «Les portes du placard ne vont pas jusqu'en bas« et, par l'ouverture, la caméra pouvait filmer les personnes lorsqu'elles étaient aux toilettes. Lorsqu'elle a aperçu la caméra, la jeune femme s'en est emparée avant d'aller trouver le personnel de l'établissement. Un homme d'une cinquantaine d'années vêtu d'un costume-cravate, est alors sorti précipitamment de l'établissement, selon le restaurateur. Une enquête a été ouverte. Le délit d'atteinte à la privée est passible en France d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc