×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2852 Le 03/09/2008 | Partager

. Quand Poutine neutralise une tigresse...Les médias russes rapportaient lundi dernier parfois avec gourmandise comment un Vladimir Poutine en treillis militaire s’y est pris pour neutraliser une tigresse devenue menaçante pour des journalistes en reportage dans un parc animalier de l’Extrême-Orient russe. Des reporters de la chaîne d’informations en continu Vesti se sont approchés de la féline prise dans un piège posé par des scientifiques pour attraper l’animal et attendaient le Premier ministre et ex-président russe accompagné par des experts pour sa visite du parc, raconte le très sérieux quotidien des affaires Vedomosti. «Tout à coup, les journalistes ont vu que l’animal s’était libéré et pouvait les attaquer», continue le journal financier. «Mais Poutine est arrivé à temps et a tiré sur la tigresse» une fléchette hypodermique, écartant définitivement toute menace, selon le bref récit accompagnant la photo. «C’est grâce à l’action et à l’agilité (sous-entendu de Poutine) que la tigresse a été mobilisée», a renchéri l’agence de presse Interfax. Des photos publiées par l’agence Ria Novosti et reprises dans de nombreux journaux russes ainsi qu’à la télévision montrent Poutine à côté de la féline sage comme une image. . Il accepte de divorcer de 82 de ses épouses Un Nigérian, âgé de 84 ans, a accepté sous la menace de bannissement de divorcer de 82 de ses 86 femmes pour se mettre en règle avec la loi islamique qui n’autorise que quatre épouses, a rapporté dimanche l’agence locale NAN. Mohammadu Bello Masaba, habitant de Nupeland dans l’Etat central du Niger, «a accepté samedi soir de ne garder que 4 épouses pour se conformer avec le saint Coran», écrit l’agence. L’un des plus importants conseils islamiques du pays, le Jamatu Nasr il Islam (JNI), avait lancé le 21 août un arrêt de mort contre le polygame. Mais les autorités locales avaient décidé de lui accorder un délai de deux jours pour se mettre en conformité avec la loi ou, à défaut, de quitter le territoire de l’Etat. Selon NAN, Mohammadu Bello Masaba a fini par donner son accord au cours d’une réunion avec des hommes de religion samedi dernier, alors que le matin même il avait promis de tenir tête à ses critiques estimant qu’il n’avait commis aucun crime.. Son mari la répudie à cause d’un acteur turcUn Algérien a répudié sa femme qui avait exprimé le souhait de passer une nuit «même en rêve» avec le héros du feuilleton turc «Nour», qui tient en haleine depuis 3 mois les spectateurs algériens, rapporte le quotidien arabophone Ech-chourrouk.L’homme de 40 ans a répudié sa femme après l’avoir entendue exprimer son admiration envers Mohannad, héros de ce feuilleton doublé en arabe et diffusé par la chaîne satellitaire saoudienne MBC. Selon le journal, la femme, qui vit dans la région de Sidi Bel Abbès (440 km à l’ouest d’Alger), a confié au cours d’une conversation avec une voisine qu’elle «souhaitait passer une nuit avec l’acteur même en rêve car elle était amoureuse de lui et le considérait comme le chevalier de ses rêves». Une violente dispute s’en est suivie entre la femme et son mari jaloux qui a demandé immédiatement le divorce. L’acteur Kivanç Tatlitug, alias Mohannad blond, yeux bleus, sourire ravageur, est devenu la coqueluche de nombreuses femmes algériennes qui cessent toute activité lors de la diffusion de la série à 19h30, l’heure du dîner.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc