×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2768 Le 02/05/2008 | Partager

    . Patron philanthropeLe fondateur du groupe de distribution japonais Seven & I Holdings va faire un don de 6 milliards de yens (40 millions d’euros) en actions à des milliers de cadres, dans le seul but de les remercier d’avoir contribué au développement de l’entreprise. Masatoshi Ito, dont c’était mercredi le 84e anniversaire, est le principal actionnaire individuel de Seven & I Holdings avec 2,2% des parts, ainsi que le président honoraire du groupe qui coiffe les supérettes Seven-Eleven, les supermarchés Ito-Yokado ou encore les grands magasins Seibu et Sogo. Selon le quotidien économique Nikkei, Ito va céder 10% de ses actions. Le cadeau s’adresse à plus de 5.000 cadres du groupe, et sa valeur totale basée sur le cours actuel du titre Seven &I Holdings atteint 6 milliards de yens. Le montant accordé à chaque heureux élu variera, mais il sera d’au moins 300.000 yens (2.000 euros) par bénéficiaire, a ajouté le quotidien..Poutine part avec un styloLe président russe sortant Vladimir Poutine affirme que le seul objet qu’il gardera de ses 8 années au Kremlin est «un stylo-plume», dans des déclarations à la presse russe. «Concernant les objets que je prendrai avec moi pour aller du Kremlin au siège du gouvernement, il n’y en a qu’un: un stylo-plume», a dit le futur Premier ministre dans le numéro de mercredi 30 avril du journal Argumenty i fakty. Le numéro a été distribué à la presse mardi dernier en marge d’une conférence de presse de son successeur au Kremlin, Dmitri Medvedev, à la rédaction de ce journal populaire.Le quotidien, qui publie en première page les félicitations reçues par Poutine pour les 30 ans de sa publication, s’interroge sur l’origine du stylo-plume. Il suppute qu’il s’agirait de celui que lui a donné le président Boris Eltsine lorsque fin 1999 il a désigné Poutine comme son successeur. La presse populaire était largement mise à contribution mardi dernier pour humaniser la passation de pouvoir entre Poutine et Medvedev, prévue le 7 mai.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc