×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2684 Le 02/01/2008 | Partager

. Panique à la gare de Nancy La gare de Nancy a été évacuée et une dizaine de trains ont été bloqués dimanche dernier à cause de deux touristes japonaises qui avaient eu la mauvaise idée de laisser leur valise sur un quai pour aller visiter le centre-ville. La découverte de ce colis suspect, attaché avec un antivol à un banc du quai numéro un de la gare, a déclenché la procédure prévue par le plan Vigipirate. Les deux touristes, qui ne parlaient qu’anglais et japonais, n’étaient pas en mesure de comprendre les annonces faites au haut-parleur. Elles sont revenues au bout de plus d’une heure cinquante, au moment même où arrivait une équipe de démineurs dépêchée de Metz. La valise n’a pas été détruite, mais les deux touristes qui étaient en route vers Paris écoperont d’une «amende salée», selon des sources proches de la SNCF, qui devait porter plainte.. Du gaz lacrymogène au lieu de fumigènesDu gaz lacrymogène a été diffusé au lieu des fumigènes prévus lors d’une représentation théâtrale à Berlin samedi 29 décembre, obligeant la centaine de spectateurs à fuir les lieux dans la pagaille, ont rapporté plusieurs médias allemands dimanche dernier. L’accident a eu lieu samedi après-midi à la Volksbühne, un théâtre du centre de Berlin, pendant une représentation d’«Emile et les détectives». Plusieurs spectateurs ont dû être soignés dans la foulée pour des douleurs oculaires.La police de Berlin a ouvert une enquête pour «blessures corporelles dangereuses», selon la chaîne d’information n-tv et la radio RBB (Rundfunk Berlin-Brandenburg). Elle table sur une méprise et non sur un acte volontaire.. Chaos sur une autoroute allemandeUne dizaine de sangliers ont créé le chaos sur une autoroute allemande samedi 29 décembre, entraînant plusieurs accidents et la fermeture d’une portion de l’autoroute pendant une heure, a indiqué la police de Brunswick (nord) dimanche dernier. La bande de sangliers a traversé une autoroute du nord du pays, suscitant la panique des conducteurs lancés à vive allure. Trois accidents ont eu lieu, sans conséquences graves pour les automobilistes et leurs passagers, et 5 voitures endommagées, selon le communiqué de la police de Brunswick. «Mais trois sangliers grièvement blessés» dans ces collisions ont dû être abattus par des gardes forestiers, a précisé la police. Les autres animaux ont pu s’enfuir dans un champ voisin et sont restés introuvables.. Sharon puni par le cielAriel Sharon puni par le ciel pour le démantèlement de colonies: c’est ce que semblent croire une majorité de juifs religieux en Israël, pour expliquer le coma dans lequel est plongé depuis bientôt 2 ans l’ancien Premier ministre, selon un sondage. A la question: «Croyez-vous que la dégradation de l’état de santé de Sharon soit due à l’expulsion» des 8.000 colons de la bande de Gaza durant l’été 2005, 58% de juifs religieux interrogés répondent par l’affirmative, selon le sondage publié en fin de semaine à l’instigation d’un mouvement ultra-nationaliste «Sauver Israël». La même question, posée cette fois aux juifs israéliens religieux et non religieux, recueille 27% de oui et 73% de non. «Sharon est depuis 2 ans entre ciel et terre. Il est évident qu’on ne le veut ni là-haut ni ici bas», a déclaré à la presse un des rabbins, membre de l’association. Ariel Sharon est plongé depuis le 4 janvier 2005 dans un coma qui risque fort d’être irréversible, suite à une attaque cérébrale foudroyante. Le sondage effectué par l’institut indépendant Mutagim a porté sur un échantillon représentatif de 504 personnes. Il comporte une marge d’erreur de 4,5%.. France: Enchères records en 2007 Les ventes aux enchères publiques d’objets saisis aux frontières par les douanes françaises ont rapporté en 2007 un chiffre record de 397.600 euros, rapporte l’hebdomadaire Le Journal du Dimanche dernier. Deux montres uniques proposées à la vente le 12 décembre à l’Hôtel Drouot à Paris ont à elles seules rapporté respectivement 53.000 et 90.000 euros, précise le journal. La première, une montre pendentif avec un boîtier en cristal de roche datant du XVIIe siècle, avait été saisie il y a quelques années à la frontière franco-suisse sur un citoyen britannique qui essayait de la faire «entrer en douce» sur le territoire national. La seconde, une montre à gousset à tourbillon en argent datant de 1933, avait également été saisie à la frontière suisse sur un citoyen allemand qui n’avait «rien à déclarer». Au total, les 465 lots mis en vente le 12 décembre ont rapporté 289.405 euros. Les 397.600 euros récoltés en 2007 dépassent de loin les 249.400 euros de 2006 et les 168.000 euros de 2005. «Nos ventes aux enchères sont de plus en plus courues», s’est réjouie la direction générale des douanes, citée par le journal.. Baiser collectif géantPlusieurs dizaines de milliers de personnes étaient attendues hier à minuit sur la célèbre place Saint-Marc de Venise (nord-est de l’Italie) pour participer à un gigantesque «baiser collectif» à l’occasion du Nouvel an 2008, selon un communiqué de la municipalité. «Le Nouvel an 2008 à Venise deviendra le Nouvel an de l’amour», affirme la ville de Venise, précisant que des milliers de personnes sont attendues à partir de 22h00 (21h00 GMT) sur la place Saint-Marc et s’embrasseront à minuit «pour commencer la nouvelle année par un geste d’amour, de paix, de fraternité et de passion». Près de 60.000 personnes devraient participer, selon l’agence Ansa, à ce rassemblement baptisé «Love 2008» et organisé par la ville de Venise, la région de Vénétie, des sociétés de communication et le casino de la ville.n L’épouse trompée se vengeL’épouse trompée du commentateur sportif le plus célèbre de Chine a perturbé une conférence de presse pour le lancement de la «chaîne olympique» en dénonçant l’infidélité de son mari, un scandale filmé avec un téléphone portable et abondamment diffusé sur l’internet. Le coup d’éclat s’est déroulé vendredi dernier, lors de l’annonce du changement de nom de la chaîne sportive de la télévision centrale, CCTV5, en «chaîne olympique». Il a été repris hier par les principaux sites chinois d’hébergement de vidéos: on y voit Hu Ziwei, l’épouse trompée, également présentatrice pour une télévision de Pékin, s’imposer sur le podium de la conférence de presse, où se trouve son mari Zhang Bin. «Aujourd’hui est un jour spécial pour la chaîne olympique, pour Zhang Bin et aussi pour moi», dit-elle, résistant aux tentatives d’employés pour la pousser vers la sortie, sous le regard courroucé de son mari. «Car il y a seulement 2 heures, j’ai découvert que Zhang Bin avait une relation illégitime avec une femme. L’année prochaine, c’est l’année olympique, le monde entier s’intéressera à la Chine», poursuit-elle. «Tant que la Chine ne sera pas capable d’exporter ses valeurs, elle ne sera pas un grand pays», affirme-t-elle, indiquant citer un «ministre français des Affaires étrangères», avant de lâcher: «Nous sommes encore loin d’être un grand pays!». . Bethléem: Bataille rangée à la Nativité Cinq prêtres et deux policiers ont été blessés jeudi dernier dans une bagarre générale qui a éclaté dans la basilique de la Nativité, à Bethléem, entre prêtres arméniens et grecs orthodoxes à la suite d’un différend «territorial» sur le nettoyage des lieux. Les prêtres grecs orthodoxes avaient installé des échelles pour nettoyer les murs et les plafonds du lieu saint qui relèvent de leur responsabilité après Noël, empiétant ainsi sur la partie de l’église contrôlée par les Arméniens, provoquant leur courroux, a indiqué un témoin qui a assisté au pugilat. Pendant plus d’un quart d’heure, une cinquantaine de religieux en robes noires se sont affrontés en hurlant à coups de balais et de barres de fer dans un chaos indescriptible avant que n’intervienne la police palestinienne pour séparer les belligérants. Tout comme l’église du Saint sépulcre, dans la vieille ville de Jérusalem, la basilique de la Nativité à Bethléem, ville de naissance du Christ, est soumise à un strict statu quo régissant les responsabilités des Eglises grecque-orthodoxe, catholique et arménienne. L’espace y est rigoureusement réparti tout comme les horaires de prières.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc