×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2653 Le 16/11/2007 | Partager

. La montagne a accouché d’une sourisLe village suisse de Gondo (sud) était privé de liaisons téléphoniques fixes mercredi dernier par des souris qui ont rongé la fibre optique reliant la localité au reste du monde, a annoncé l’opérateur public Swisscom. La coupure, qui a commencé mardi soir, a été localisée en fin de matinée à 6 kilomètres du village situé dans le canton montagneux du Valais. Les techniciens ont constaté que des souris s’étaient introduites dans la gaine et avaient entièrement rongé le câble en fibre optique, a rapporté Swisscom. L’opérateur télécoms avait dans un premier temps pensé qu’un glissement de terrain était à l’origine de la panne, mais la montagne a accouché d’une souris. La liaison devait être rétablie dans la soirée au profit des 70 lignes téléphoniques et 20 lignes ADSL hors d’usage à Gondo.. Les chirurgiens s’emmêlent les scalpels Les chirurgiens d’un hôpital de Dar es-Salaam (Tanzanie) se sont emmêlés les scalpels en confondant deux patients prénommés Emmanuel, atteints de pathologies pour le moins éloignées, respectivement une tumeur cérébrale et un genou abîmé. Le 8 novembre, des chirurgiens de l’hôpital Muhimbili, le plus important de Tanzanie, ont ouvert la boîte crânienne d’Emmanuel Didas, souffrant du genou, tandis qu’Emmanuel Mgaya, victime de migraines, se voyait opérer le genou, rapporte la presse tanzanienne mercredi dernier. Didas, qui se remet actuellement de son opération du cerveau, était venu à l’hôpital pour son genou, esquinté lors d’une chute de moto. Les deux chirurgiens ont été sommés de laisser leurs scalpels aux vestiaires et le reste du personnel ayant participé aux deux opérations a été prié de donner des explications écrites circonstanciées de l’incident.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc