×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2646 Le 07/11/2007 | Partager

. Entassés à dix dans une TwingoLa police allemande a infligé vendredi 400 euros d’amende à dix passagers qu’elle a découverts entassés dans une Twingo lors d’un contrôle routier à Mayence (ouest de l’Allemagne). Sept enfants et trois adultes s’étaient serrés comme des sardines dans la petite voiture citadine prévue pour cinq passagers «pour se rendre à une fête d’anniversaire», a indiqué le chef de la police de Mayence, Frank Hey. «Il va sans dire que personne n’était attaché et qu’il n’y avait pas de sièges pour enfants», a-t-il ajouté. Et pour tout arranger, la conductrice, âgée de 29 ans, avait oublié son permis de conduire.... Elle fleurit la mauvaise tombeQu’il pleuve ou qu’il vente, Maria del Carmen Sosa, une veuve argentine de 52 ans, s’est rendue pendant 6 mois au cimetière de Parana, à 500 km au nord de Buenos Aires, pour fleurir la tombe de son mari, sans savoir qu’elle se trompait de sépulture.«Quand je venais fleurir la tombe de mon époux, je regardais toujours la sépulture voisine qui était laissée complètement à l’abandon et je me disais: pauvre homme, personne ne lui apporte rien», a raconté Maria del Carmen Sosa à la presse de Parana. «Puis je me suis rendue compte qu’en réalité c’était la sépulture de mon mari», a-t-elle dit en se remémorant les heures passées à rendre hommage à une personne qu’elle n’avait jamais vue de sa vie. Maria del Carmen Sosa a vécu 17 ans avec Antonio Raul Vera qui est mort à 42 ans le 26 avril dernier, après avoir reçu une décharge électrique alors qu’il repeignait une maison.. Un crocodile agressif passe la nuit au posteUn crocodile agressif a été «arrêté» et mis une nuit sous les verrous dans une région reculée du nord de l’Australie, après s’en être pris à des plaisanciers. De retour d’une partie de pêche, les plaisanciers étaient en train de remonter leur bateau sur une rampe de mise à l’eau jeudi soir au Yacht Club de Nhulunbuy (nord de l’Australie), quand un crocodile a tenté de les attaquer, a rapporté l’agence australienne AAP. Alertée, la police de cette petite ville minière, sur la péninsule de Gove à l’est de Darwin, a fait diffuser des alertes sur les radios locales jusqu’à la capture du reptile par des agents des parcs nationaux. L’animal a ensuite passé la nuit dans une cellule du poste de police de Nhulunbuy et devait être transféré dans une ferme de crocodiles, a indiqué la police.. 3.500 Chinois baptisés «Olympique»Les Chinois ont baptisé 3.500 enfants du prénom «Olympique» et plus de 4.000 du nom des mascottes de la compétition, affirmait dimanche dernier un quotidien chinois. La plupart des 3.491 «Aoyun» («Olympique») recensés dans le pays sont nés en l’an 2000, alors que la ville de Pékin était candidate à l’organisation des Jeux, selon «Le Quotidien de Pékin». La plupart sont des garçons, mais ils ne sont que 6 à vivre dans la ville hôte. Par ailleurs, plus de 4.000 Chinois portent le nom d’une des cinq mascottes des JO de Pékin: on recense 880 «Bei Bei», 1.240 «Jing Jing», 1.063 «Huan Huan», 624 «Ying Ying» et 642 «Ni Ni». Mis bout à bout, les cinq prénoms forment la phrase «Pékin vous souhaite la bienvenue». La mode des prénoms atypiques est de plus en plus suivie en Chine.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc