×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2563 Le 05/07/2007 | Partager

    . Les hommes aussi bavards que les femmes De nouvelles recherches montrent que les femmes ne sont pas plus bavardes que les hommes, certifie une étude scientifique américaine publiée jeudi 28 juin. Selon une équipe de chercheurs de l’université du Texas et de l’Arizona, les femmes et les hommes prononcent chaque jour un nombre équivalent de mots. Les femmes prononcent environ 16.215 mots par jour et les hommes 15.669, soit une différence de 546 mots. La petite différence de nombre de mots constatée entre les sexes n’est pas considérée comme statistiquement significative, ont affirmé les chercheurs. Ces chiffres sont loin des clichés machistes ordinaires affirmant que les femmes prononceraient 20.000 mots par jour contre seulement 7.000 pour les hommes.. Saccager un hôtel, ça décompresseHuit ultra-stressés triés sur le volet ont saccagé mardi 3 juillet les chambres d’un hôtel madrilène en passe d’être rénové, avec la bénédiction de son propriétaire, une thérapie insolite censée libérer du stress quotidien.«Cette technique contre le stress consiste à tout détruire pour se sentir libéré», a indiqué Eduardo Aldan, un acteur espagnol chargé de la dernière épreuve de sélection des candidats à la démolition. Vêtus d’une combinaison blanche, d’un casque, de lunettes, d’un masque et armés d’un marteau, ces huit anxieux ont eu le champ libre pour taper, casser, et en définitive totalement saccager 21 chambres de l’hôtel. «Ça vaut bien 15 ans de thérapie!» a déclaré Jorge, un Argentin résidant à Madrid depuis deux ans.. Le 07-07-07: Ruée des mariés vers Las VegasA Las Vegas, la capitale mondiale des unions express et du jeu, les candidats au mariage vont se bousculer par milliers samedi, espérant que les chiffres 07/07/07, réputés porter chance, leur assureront une vie de bonheur conjugal. «Cela fait 49 ans que je suis dans le métier et nous n’avons jamais autant travaillé. C’est notre moment d’amour magique, hystérique, historique», affirme Charlotte Richards, propriétaire de la «Little White Chapel», «Petite chapelle blanche» installée sur le fameux «Strip», le grand boulevard de Las Vegas. Quelque 3.000 couples ont déposé une demande de mariage pour samedi 7 juillet dans le comté de Clark dont Las Vegas est le chef-lieu.«C’est plutôt sympa, surtout avec toute l’hystérie autour de cette date, lorsque j’irai au travail lundi, tout le monde va trouver ça intéressant». Explique Virginia Valdez, 57 ans, une Californienne qui a saisi l’occasion du 7 juillet pour dire «oui» à Stanley, son petit ami depuis 10 ans.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc