×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2263 Le 26/04/2006 | Partager

■ Pas de pub sur le dos des moutons Une ONG caritative britannique a été contrainte mardi par le maire d’un village néerlandais d’arrêter une campagne de collecte de fonds via la location d’emplacements publicitaires sur des moutons. «La loi communale interdit les publicités à côté des autoroutes, qu’elles soient sur des panneaux en bois, sur des moutons ou des dinosaures», a expliqué Yde Wierda, porte-parole de Bert Kuiper, maire du village de Skarsterlan (nord-ouest). Le maire a décidé de frapper d’une amende de 1.000 euros chacun les annonceurs et les fermiers qui loueraient leur bétail. L’ONG, qui récolte des fonds pour des causes diverses comme l’aide aux sans-abri ou la protection des orangs-outangs, a décidé de suspendre la campagne. Les douze moutons concernés portent depuis lundi d’autres couvertures avec l’inscription: «Merci monsieur le maire».■ L’armée chinoise s’attaque au ronflement L’armée chinoise a décidé de lutter contre la pollution sonore... en interdisant le recrutement des gros ronfleurs. Dans la mesure où «le bruit émis par les ronflements perturbe la vie collective, de nouveaux critères ont été mis en place», a indiqué le Beijing Morning Post, évoquant le règlement désormais appliqué aux académies militaires. Le journal n’a pas précisé quels étaient les critères désormais en vigueur. Cette mesure fait partie d’un règlement qui s’attaque aussi aux candidats tatoués qui seront systématiquement recalés, a-t-il précisé. Les tests d’urine vont également être renforcés pour dépister les éventuels toxicomanes. ■ Les corvées domestiques, une thérapie?Une majorité de femmes considèrent les corvées domestiques comme une thérapie contre l’angoisse, à en croire un sondage effectué au Royaume-Uni par une chaîne télévisée spécialisée dans la santé. Six sondées sur dix assurent que «faire le ménage leur donne le sentiment de contrôler leurs vies» (59%) et est «une thérapie pour l’esprit» (60%), d’après l’étude menée pour Discovery Home and Health. Elles sont autant à se dire «déprimées quand la maison est en désordre» (58%) et à reconnaître que «la saleté et le fouillis les rendent tendues» (59%). Seules 4% voient le ménage comme une perte de temps. Le tiers des femmes interrogées déclarent même que faire le ménage leur apporte plus de satisfaction que faire l’amour. ■ Endormi sous le train, il en sort indemne Un jeune Suisse de 18 ans totalement soûl s’est endormi à quelques centimètres d’une voie ferrée et est sorti indemne du passage du premier train dans la nuit de vendredi à samedi 22 avril à Oberdorf près de Bâle (nord-ouest de la Suisse). «Le jeune homme a eu beaucoup de chance et n’a pas du tout été blessé», a indiqué samedi la police locale. Le mécanicien qui circulait sur la ligne à voie étroite de Waldenburg en direction de Liestal a remarqué peu après 7h00 GMT une personne étendue près des voies. (AFP)

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc