×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2220 Le 23/02/2006 | Partager

. Le pouvoir des crottes La ville de San Francisco en Californie qui avait donné naissance dans les années soixante au «flower power» (pouvoir des fleurs) du mouvement hippie, veut lancer une nouvelle révolution: celle du «pouvoir des crottes». Après une étude qui a révélé que 3,8% des ordures ménagères des habitants de San Francisco étaient des crottes de chiens et de chats et autres déjections animales, les édiles de la municipalité ont demandé à la compagnie chargée de traiter les ordures dans la ville de trouver un système pour transformer les déjections des animaux domestiques en gaz méthane qui pourrait servir pour le chauffage ou la fourniture d’électricité. La dernière étude de ce genre à San Francisco avait conduit à la mise en place en 1996 d’un programme pour collecter les restes alimentaires des restaurants pour en faire du compost pour les vignerons de la région. Norcal collecte chaque jour 300 tonnes de restes alimentaires qui finissent en engrais utilisés dans les célèbres vallées vinicoles de Napa et de Sonoma. . Un juron de tropUn adolescent britannique va comparaître devant la justice fin mars pour avoir imprudemment lâché un juron à proximité d’une policière à l’ouïe particulièrement fine, a déclaré mercredi 22 février la police. Kurt Walker, 18 ans, a été pris sur le fait dans un parc de Deal, petite ville du Kent (sud-est de l’Angleterre), alors qu’il rejoignait des camarades en train de s’expliquer avec la police pour avoir enfreint un règlement en faisant du vélo dans un site réservé aux skate-boarders. Interrogé par ses amis, qui lui demandaient ce qu’il venait faire, le jeune homme avait répondu avec une expression très crue qu’il s’ennuyait. Mais un des policiers présents sur les lieux, une jeune femme, n’avait visiblement pas apprécié ce langage trop vert et lui avait aussitôt infligé un procès-verbal de 80 livres (116 euros). Si le jeune homme a estimé dans la presse britannique que «jurer dans le cadre d’une conversation privée est son droit», cette opinion n’est visiblement pas partagée du côté des forces de l’ordre. «Le juron ne s’adressait pas à la police, il parlait à ses camarades, mais il était assez proche d’un agent de police et les faits constituent un délit dans le cadre de la loi sur l’ordre public», a assuré mercredi un porte-parole de la police du Kent pour justifier cette mesure. «Il était raisonnable de lui donner une amende, et s’il ne veut pas la payer, ce sera le tribunal», a ajouté ce porte-parole, justifiant la comparution du jeune homme devant le tribunal d’Ashford le 31 mars. . Eau minérale vs grippe aviaire La chaîne de distribution Hypernova (Ahold) vend dans ses hypermarchés à Brno et Vyskov (est de la République tchèque) de l’eau minérale avec une étiquette proclamant ses vertus pour la prévention de la grippe aviaire, rapporte mercredi 22 février la presse régionale. Baptisée «Fromin Aktimun», cette boisson à goût d’orange, de citron ou de pamplemousse est produite par la firme locale Aquamat, précise le quotidien Rovnost. «La boisson est efficace contre toute infection d’origine virale, donc aussi contre la grippe aviaire», a affirmé la directrice de la firme productrice, Ivan Novotny, dans les colonnes de Rovnost. Ses affirmations ont été aussitôt qualifiées de «non-sens» par l’épidémiologiste de Brno, Renata Vaverkova. Le chef du service Hygiène du ministère de la Santé, Michael Vit, a dénoncé une publicité mensongère et ordonné le retrait de l’étiquette, selon le journal Rovnost. . La Chaise des Gens de X-temps Un acteur écoute la radio et feint de danser une valse, étant assis sur une chaise collée à 6 mètres de haut sur une façade d’une rue à Lima au Pérou. Et il paraît qu’il s’agit d’une forme d’art. S’asseoir en l’air fait partie du travail de l’artiste allemand Angie Hiesl qui a appelé son œuvre «la Chaise des Gens de X-temps» (2003). Elle consiste à faire asseoir des personnes entre 60 et 80 ans en l’air. Faut vraiment être un peu loufoque ou sans le sou (ils sont peut-être payés pour le faire) pour y participer. Complètement fadas au Pérou. . Carnaval et sidaC’était la dernière touche que les membres de l’école de samba «Rio Grande» ont mis au carnaval de Rio de l’an dernier. Pas de mauvaises pensées. Si l’image montre deux couples dans des positions intimes, c’est parce que l’école de samba a concentré son sujet sur la prévention contre le sida. Choquer pour retenir l’attention quoi! (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc