×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2127 Le 11/10/2005 | Partager

. Morte à quatre reprises!Doña Ramona, une Colombienne de 97 ans, a été déclarée morte à quatre reprises par des médecins appelés par son entourage qui la croyait décédée, mais elle garde bon pied bon oeil et a montré, avec humour, son certificat de décès à la presse. «Je me sens bien. Avant, cela n’allait pas, parce que j’étais malade, mais ça va déjà mieux», a déclaré à des journalistes cette habitante de Sabanal, près de Sampues, dans la zone caraïbe du nord de la Colombie. La plus récente «mort» de Doña Ramona remonte à jeudi 6 octobre, quand le médecin Jorge Curi, de l’hôpital local, a émis un certificat de décès après n’avoir constaté aucun signe de vie sur la vieille dame. Mais quelques minutes plus tard, la vieille dame s’est redressée dans son lit. Selon le médecin, elle aurait été victime d’un coma diabétique. . Une plainte pour réduire le salaireUn jeune médecin hospitalier de Nottingham, au centre de l’Angleterre, a émis une étrange complainte, s’estimant trop payé pour son travail et proposant qu’une partie des salaires versés à ses pairs soit redistribuée à des travailleurs de santé moins bien lotis, tels que les infirmières. Dans un article paru vendredi dans l’hebdomadaire politique New Statesman, Mark Jopling, 24 ans, écrit qu’il gagne «la somme fantastique de 37.000 livres (54.000 euros, 65.000 dollars) par an», bien qu’il soit «l’un des médecins les moins qualifiés, les moins talentueux et les moins bien payés de mon hôpital». S’il devenait d’aventure l’un des pontes de l’hôpital, ses revenus annuels monteraient à environ 90.000 livres, tandis que s’il travaillait comme médecin généraliste à la Sécurité sociale, il pourrait gagner plus de 100.000 livres.. Déclarée «emmerdante» par le tribunalUn tribunal de Groningue (nord des Pays-Bas) a interdit vendredi 7 octobre à une mère d’approcher l’école primaire de sa fille, et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire. Depuis quatre ans, cette mère inonde l’école de remarques et de plaintes concernant la surveillance et la sécurité des enfants dans l’établissement. L’an dernier, elle a envoyé plus de cinquante courriers électroniques et vingt lettres à la direction de l’école, avec laquelle elle a également eu plusieurs altercations. Vendredi 7 octobre, un juge de Groningue a estimé que ce comportement perturbait considérablement le bon déroulement du travail des enseignants et de la direction. Il a donné raison à l’école qui réclamait une interdiction de fréquenter l’établissement. Le tribunal n’a toutefois pas interdit les contacts écrits, tout en les limitant considérablement: la maman ne pourra écrire à l’école qu’une lettre par mois, ne dépassant pas une page de format A4.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc